« Je suis une pin-up » par Cécile

DSC_6026nb+

« Je ferai la pin up ! » Dis-je aux copines.
« Je ne serai pas une bonne pin up ! » Dis-je à Simon une heure avant la séance photo.

« – Je ne suis pas une pin-up, je ne suis pas une pin-up… je ne suis pas une pin-up ! Me suis-je répétée devant le miroir de la salle de bain.
– Le trait d’eye liner, le teint diaphane et la coiffure, c’est le plus important la coiffure ! Souviens toi ! ». J’ai commencé à franchement paniquer.

« Sam tu vas galérer pour prendre les photos, je ne serai jamais une pin-up ! » J’ai crié au photographe !

DSC_5904+DSC_6050+

Mais je ne savais pas encore.
Je ne connaissais pas encore tout le pouvoir de cette robe aux apparences kitch.
J’ai essayé un escarpin, un autre, puis deux. Difficile de choisir.

Et je me suis levée, le décor était planté : j’étais une pin-up .
Une pin up au mollet galbé, au port de tête assuré et à la féminité assumée.

Mon cerveau de pin-up en ébullition, j’ai écris un roman d’amour avec la machine à écrire qui m’avait été offerte par un ami.
J’ai appelé toutes mes copines pour leur annoncer la bonne nouvelle et échanger quelques ragots bien croustillants . Puis j’ai nettoyé la maison de fond en comble et repassé toutes mes fourrures, la pin-up ne se ménage pas !
Pour les news, un vieux poste fait amplement l’affaire !
Et puis la pin-up fume, elle aime la mode, elle est désinvolte .

DSC_5999+DSC_5953nb+DSC_5906nb+

« – Il est dix neuf heure, on peut arrêter là… A lancé Sam le photographe.
– Je veux encore être une pin-up ! Toute cette journée est passée trop vite ! » Me suis-je exclamée.

La pin-up était entrée en moi et m’avait transportée dans son univers ; ou plutôt, je m’étais enfin autorisée à explorer cette facette de ma personnalité.
Cette part de soi que l’on a tendance à oublier face aux responsabilités et aux impératifs de la vie quotidienne.

Je porte plus souvent des escarpins, des robes et même du rouge à lèvres.
J’ai redécouvert une féminité cachée dans des jeans et des baskets.
Je ne cessais de me plaindre de moi, j’ai appris à corriger et sublimer mes défauts.
Je prends du temps pour mes amis et ma famille mais aussi pour des choses plus insignifiantes.

La pin up n’est pas forcément qu’un look , c’est plus une attitude.

Je peux le dire à présent ! Je suis ( re) devenue une pin-up !

Texte écrit par Cécile Nicolas. Cécile est quimpéroise. Elle est passionnée d’art, de street art et dessine (Merci à toi, je suis toute chamboulée par ton texte, trop mignon)
Merci à Sam Va pour les photos. Crédits photos Sam Va photographie.

DSC_5924+DSC_5972nb+DSC_5985+

16 réflexions sur « « Je suis une pin-up » par Cécile »

    1. 🙂 nous sommes toutes des pin-up ! même en jean. merci pour elle !

  1. Moi aussi je veux être une pin-up! (bah raté pour le moment je ressemble à Chantal Goya mouais…)

  2. Super super super ! J’adore tout ! Le texte, les photo et notre Jeannette qui nous livre tout ça avec son cœur gros comme ça ! J’aime quand tu nous fais découvrir des gens plein de talent !

    1. oh merci tu es gentille de me dire ça. Ah oui c’est sûr Sam et Cécile ont du talent. En 3 ans c’est la première fois que je laisse libre champs à d’autres personnes… je ne regrette pas. J’étais même émue. Je ne sais pas pourquoi… le texte, les photos… c’est bizarre. C’est un cadeau qu’ils m’ont fait. voilà pourquoi je pense

  3. Excellent, j’adore le look !! Effectivement quoi de plus beau qu’une femme qui assume d’être femme de temps en temps et troque le jean et les bottes contre ça ! Belles photos, ça donne envie de se pin-upiser également, le temps d’une séance !!!

    1. ça révèle la femme sexy qui est en nous !! merci pour ton passage. ça me fait plaisir de te lire. bises !

Les commentaires sont fermés.