Alexandre Varlet//14 octobre//Boulevard Clichy

Un week-end comme ça, vous ne le trouverez pas dans les agences de voyage. Une escapade à Paris, pour assister à la soirée « Du son dans les feuilles » à Les Trois Baudets.

Je l’écoutais, je me délectais du son de sa guitare. Et je n’étais pas la seule. Je sentais autour de moi une vive demande de son public. On devait être un peu en manque… Et chacun à sa manière s’est laissé aller, dans la douceur et le calme, dans un cadre particulièrement agréable, pour s’imprégner d’une dose Varlet, un peu homéopathique, mais composée d’une rare bienveillance.

Son humour un peu british renforce nos sentiments. Ma cop lui trouve des airs de Hugh Grant. Pas tort.

Mais vous avez devant vous, la plus belle crétine. A quelques fauteuils, j’aurais pû lui dire Bonsoir et merci. Tétanisée au fond de mon siège, c’est ce que l’on appelle un acte manqué….

Alors indulgence…. j’ai dû regarder sur Wiki : « Dans l’Église catholique romaine, l’indulgence est la rémission totale ou partielle devant Dieu de la peine temporelle encourue en raison d’un péché déjà pardonné. » un péché déjà pardonné…. et ça marche ?
Mais comment un artiste gère-t-il ensuite ses concerts. Je serais incapable de gérer tous ces sentiments. Le trac, la réponse du public. ça doit submerger n’importe quel artiste.

Bonne nouvelle, il nous a annoncé la sortie de l’album Soleil noir en CD…
Très belle soirée avec mon amie Val. Merci Val de m’avoir accompagnée, merci pour avoir partagé un… à non deux verres avec moi ;-). Un peu courte, mais comme disait ma mère « à chaque jour suffit sa peine ». Elle avait bien raison

http://www.alexandrevarlet.com/

6 réflexions sur « Alexandre Varlet//14 octobre//Boulevard Clichy »

  1. Si c’est pas une déclaration ça ……!!!!
    La prochaine fois, je serai du voyage…..

  2. apparemment, tu as passé une bonne soirée avec ta copine, c’est l’essentiel ! je crois que c’est le jeune homme sur lequel tu avais déjà écrit un billet, non???

    1. oui j’aime ces soirées qui coupent du train train quotidien. Paris Paris j’adore aussi. Depuis des années je m’évade de temps en temps là bas. ça me ressource (^plus que la campagne….)

Les commentaires sont fermés.