Arnaud Fleurent-Didier et moi c’est une histoire de pull….

Ruquier le compare à Vincent Delerm ou certains font un paralèlle avec Biolay. Pffffffff Pas du tout. D’autres le qualifie de fils à papa, de bobo…. je ne pense pas.

J’ai beaucoup aimé l’article écrit par les Inrocks. A lire.
Un pince-sans-rire peut-être. Et pourtant je perçois aussi une certaine mélancolie dans ses mélodies. Mais rien à voir avec Delerm. Quelque chose de plus vivant, une nouvelle énergie.
De l’humour. et de l’intelligence. Par contre bon ben les pulls…

Je suis déjà fan…. des pulls (cachemire j’espère quand même !!!) euh pas mal la veste en velours aussi. Ils la font pas pour femmes ?