Coco Chanel : Sleeping with the enemy

Un livre gênant pour la Maison Chanel est sorti il y a quelques mois aux Etats-Unis sur Coco Chanel. Ce livre parle de la collaboration de Coco Chanel, pendant la seconde guerre mondiale, avec les services secrets nazis. Son auteur, Hal Vaughan est un journaliste américain qui habite aujourd’hui en France. Il fut journaliste sur des missions en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Il a aussi servi, aux Etats-Unis, l’armée pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été impliqué dans un certain nombre d’activités d’intelligence secrètes.

Vaughan a la connaissance intime d’opérations clandestines, internationales. Il a eu accès à de nombreux documents qui apportent les preuves que Coco Chanel fut une espionne pour le régime nazi.

Coco était surnommée agent F-7124, nom de code Westminster, du nom de son amant, le duc de Westminster. Il démontre que Chanel a eu plusieurs missions dont une importante en Espagne. Elle était fascinée par le pouvoir, la notoriété. Ce livre parle de ses relations amicales ou amoureuses qui étaient bien souvent basées sur un intérêt personnel ; des relations qui lui ouvraient les portes de la réussite sociale et financière. Elle vécut au Ritz lors de l’occupation allemande de Paris. Après la guerre, elle fût appelée à la barre pour s’expliquer. Ses avocats ont réussi à la faire passer à travers les mailles du filet.

J’aimerais beaucoup qu’un éditeur français accepte de publier ce livre. Même si je me doute qu’une bonne somme d’argent et beaucoup d’énergie seront déployées pour faire taire ces rumeurs.

2 pensées sur “Coco Chanel : Sleeping with the enemy”

Les commentaires sont fermés.