Film Cornouaille d’Anne Le Ny

Tout d’abord un grand grand merci à Dame Skarlette qui m’a fait gagner deux places de cinéma pour voir le film Cornouaille.
J’appréhendais un peu. C’est la première fois que je gagne des places et j’avais peur qu’ils refusent le papier. Mais non ! oufff.

Synopsis : Odile est une jeune femme indépendante et rationnelle à l’existence bien réglée. Pourtant, alors qu’elle prend possession de la maison de sa tante dont elle vient d’hériter en Bretagne, la réalité, petit à petit, commence à lui échapper… Est-ce l’endroit qui est hanté ? La mémoire d’Odile qui, en se réveillant, lui joue des tours ? Ou bien Loïc, son prétendu « ami d’enfance retrouvé », qui l’entraîne vers d’étranges chemins ? Dans les brouillards de cette Cornouaille mystérieuse, rien ne se passe comme Odile l’attendait…

Le décor
Ce film se passe près d’Audierne, au nord ouest de Quimper. Près de la mer, les soirs de tempête et en hiver, la vie est assez rude. Tout au long de la journée, le ciel est changeant avec les marées et les vents. Vous pouvez être sous un ciel bleu et voir apparaître un gros nuage noir dans la minute.
La réalisatrice a parfaitement su recréer sur la bobine cet atmosphère changeant, vivant et parfois hostile à l’homme. Elle a réussi à me faire sentir cette sensation de solitude et de repos. Vous savez celle qui appelle à la méditation et au repli. Celle qui nous fait du bien en nous faisant du mal, mais qui est regénératrice.

Les acteurs
Vanessa Paradis, Samuel Le Bihan sont tous deux formidables.
Ce rôle était fait pour Vanessa Paradis. Je la vois comme ça. Exactement. Naturelle, introvertie, simple. Mon homme et moi, en sortant, avons eu les mêmes sensations. On a eu l’impression que ce rôle lui a fait du bien. Qu’elle avait eu besoin de ça. Une drôle de sensation. On s’est dit tous deux : c’était elle.

Mon avis
J’ai beaucoup aimé ce film qui est sans fioriture !. C’est un chemin intérieur. Et je l’ai ressenti dans le film. Je peux comprendre que l’on soit hermétique à cela.
Il est brut mais juste dosé à point pour ne pas tomber dans les excès de la bigoudènerie ambiante. Je hais les clichés. Et je pense que beaucoup attendaient de voir des coiffes et du bignous. La Bretagne ce n’est pas ça. C’est un lieu qui est chargé d’émotions et de force. Ce film a su me le faire sentir à travers une belle histoire. 
Merci encore à toi Skarlette. J’ai savouré énormément ce moment réussi.

25 pensées sur “Film Cornouaille d’Anne Le Ny”

  1. C’est un film placé dans la liste de ceux que j’ai envie de voir. J’espère trouver le temps d’aller au cinéma. Ma fille aînée l’a vu et son point de vue rejoint le tien. Et puis aussi parce que j’aime beaucoup Vanessa Paradis… Affaire à suivre par conséquent. Merci pour ce joli résumé.
    Bonne journée

    1. merci à toi Armelle. j’aime aussi Vanessa Paradis. Elle ne surjoue jamais et se pose dans les rôles qu’on lui offre. J’ai senti comme un cadeau pour elle. J’ai eu la sensation qu’elle avait pris beaucoup de plaisir. Plus elle vieillit je trouve, plus elle se donne. Mais ce n’est que mon avis. bises à toi et à tes filles. bon courage et bonne journée !

  2. Je ne sais pas si mon com va passer d’où je suis. Ravie vraiment de lire ton post. Moi j’ai vu le film mais je n’ai pas été emballée du tout. Tu vois comme quoi les goûts. J’ai trouvé le décor superbe, mais je n’ai justement pas apprécié l’interprétation de Vanessa et puis je me suis ennuyée pendant le film, c’était, pour moi je le répète, vraiment brouillon. Je suis sincèrement contente que tu ais gagné surtout que le film t’a plu. Bises ma belle

    1. si si ton post est arrivé 🙂 je pense que tu as trouvé brouillon car ses flashs ou hallucinations apparaissaient sans crier gare. ça m’a semblé cohérent car parfois des images ressurgissent du passé sans qu’on s’y attende ; des sensations désagréables que notre subconscient nous inflige. Mais chacun vit ce film différemment effectivement.
      Il fallait être fan de Vannessa Paradis je le reconnais. La caméra ne la lâche pas.
      Merci encore Skarlette. La bise !!

  3. ça donne envie de le voir…
     » Tu n’es pas triste parce que tu as perdu ton amour, tu es triste parce que tu n’arrives pas à aimer… »

    La bise,
    Virgo

    1. oui…. belle citation virgo. Il dit aussi « il faut savoir vivre avec nos morts si on veut vivre avec les vivants ». je suis plutôt d’accord. bises Virgo

      1. Je suis tout à fait d’accord aussi, il faut que je vois ce film !!!

        La bise,
        Virgo

  4. ah les places gagnés, je connais bien le sujet : parfois dans certains cinéma ( surtout les petits d’arts et d’essais) ils tiquent à l’entrée, essayant de trouver un pretexte pour les refuser, d’autres fois ca passe alors que je suis pas dans les conditions (j’y vais un samedi alors que c’est marqué sauf we, ect :o)…un mystère :o)
    quant au film, je ne partage hélas pas ton avis alors que j’y allais confiant car j’adore la réalisatrice, les acteurs, et la Bretagne évidemment…et en fin de compte, seule cette dernière tient son rang j’ai trouvé : le film souffre quand meme d’un gros probleme de construction et d’interprétation, certaines scènes font vraiment artificielles, les dialogues sonnent trop littéraires, et certains acteurs (le père de l’héroine) jouent particulièrement faux et plombent toutes les scènes avec les fantomes qui auraient pu etre bien plus intenses…
    je suis ok pour le cheminement intérieur et le fait d’aller au dela des clichés, mais en fin de compte le film m’a paru assez convenu sur ce parcours d’une fille qui se reconstruit et le personnage principal pas assez consistant pour qu’on s’y attache :o)…
    enfin bon heureux que le film plaise quand meme à qq personnes dont toi car pour la réalisatrice et l’ambition de son projet, le film n’est bien sur pas à négliger…

    1. d’accord avec toi sur le rôle du père. D’ailleurs la scène où il fait sa crise ne m’a pas touchée et son pull lacoste m’a un peu gêné… (un détail je sais…). La construction ne m’a pas perturbée et je me suis attachée à Odile. C’est marrant tiens, nous sommes à l’opposé. Justement, cette fille si froide qui s’ouvre de plus en plus. Je l’ai complétement adoptée. Samuel Le Bihan est super intense quand même non ? moi il m’a fait flippée. Alors décousu ce film ? je suis peut être de mauvaise foi mais je n’arrive pas à lui trouver de défauts…. 🙂 hé hé je suis têtue comme une bretonne. Merci beaucoup phil pour ton analyse !! comme Dame Skarlette, j’apprécie d’avoir des opinions différentes. c’est enrichissant. bises et bonne journée !

  5. mais non la Bretagne, c’est le chouchene (orthographe non garantie) et les crèpes, la pluie (un peu aussi)…

    1. hé hé la crêpe sur la tête, le nez rouge chouchenn et le goëmon dans les narines 😀

  6. Il me tentait beaucoup, j’espère le voir au ciné… sinon, ce sera dans mon canapé!

  7. J’aime tant Vanessa Paradis en actrice… J’avais très envie de le voir mais le cher et tendre semble très très moyennement motivé !

    1. Va toute seule !!! Je vais souvent au cinoche toute seule et je me trouve de très bonne compagnie 😀

  8. Pas vu le film, mais tu me donnerais presque envie d’y aller ! Je ne suis pas grande fan (puis-je l’avouer..) de Vanessa Paradis comme actrice…

    1. Hum ….. Risqué si tu n’apprécie pas Vp but ! ça peut être intéressant de connaître tes impressions comme bretonne ! Bises Océane !

  9. J’avais beaucoup aimé, ce voyage dans ma chère Bretagne m’a fait beaucoup de bien. Un bol d’air frais, un bol d’iode !

    1. je suis d’accord avec toi. Moi aussi je me suis sentie bien. merci pour ton passage !

    1. Il passe encore tu crois ? Même avec le recul je l’adore encore ce film. Bises et merci pour ton com

  10. il doit bien passer dans une salle toulousaine…vas y little discoveries, je suis un coeur de pierre, tu peux tout à fait etre touchée par le film :o)

Les commentaires sont fermés.