Totoro, Chihiro, Ponyo, Porco Rosso….

le-voyage-de-chihiro_hayao_miyazaki

Dans la famille, du petit bouchon au gros, nous sommes fan d’Hayao Miyazaki. Je me souviens très bien de ma première rencontre, en 2002 alors que Princesse Mononoké était connu du grand public. Je suis sortie de la salle comme une serpière après m’être frottée au Voyage de Chihiro.
Quitter sa famille, couper le cordon, travailler, les liens qui s’effacent, les gens qui s’éloignent, la difficulté de la vie, se battre… un concentré dans un dessin animé….
Le choc a été assez violent. Ce dessin animé avait réveillé en moi les doutes et les craintes d’une petite fille, que j’étais et que je suis encore !. Ce n’était pas une sensation agréable. D’ailleurs je ne l’ai jamais revu. Et pourtant je l’adore. Depuis, je picore les oeuvres de Miyazaki. J’ai adoré Ponyo. Je ne connais pas encore Totoro. J’ai beaucoup aimé Porco Rosso !!

affiche-porco-rosso-1C’est l’histoire d’un pilote devenu cochon (un mauvais sort ?), chasseur de primes solitaire à bord de son hydravion. Les méchants sont craquants. On y trouve une histoire d’amour et aussi de l’amitié.
Une citation de Porco Rosso à consommer sans modération ! :
« Il y a des choses qui ne se disent que dans l’intimité ».

Le frère de Gabrielle Aznar a coécrit un livre « Hayao Miyazaki : Cartographie d’un univers ».