Sous le garde boue des filles

Garde boue Harley Japan Style

Oui je dirais bien 4 ans… 4 ans que j’attendais cette petite jupette collée au pneu arrière de mon sportster. Un beau garde boue pour le poulpe qui vole au vent.

Dans le Japan Staïïle (mets toi un Bic entre les chicots), l’ours a mis un coup de tronçonneuse pour raccourcir l’ourlet. J’adoooooooore

Maintenant pour le fun je mettrai bien ma signature à l’intérieur. Quoique j’hésite… (combien ça peut coûter cette affaire). Et j’aurais un peu l’impression de ressortir ma trousse d’écolière avec écrit mon nom. Accolé à des cœurs et des initiales de boutonneux..

Je crois que je vais encore réfléchir… Ça peut être très gênant de regarder sous le garde boue des filles.

Confinement de motards

Quand rien ne va, il nous reste l’humour

J15 : pour le moment, nous ne sommes pas devenus cinglés… quoique vous devez vous posez des questions en regardant cette photo… mais la douce folie était bien présente chez moi, bien avant le Covid19. Nous ne l’avons pas attendue pour traverser le Texas du salon à la cuisine et nous arrêter en Arizona au Grand Canyon sous les chutes d’eau (de ma douche)… équipés de nos chaussons et claquettes-chaussettes non .. enfin si ! homologués !

L’idée est quand même venue de Dafy Moto, relayée par un ami aussi fou que nous. Un concours que l’on n’a pas gagné, mais qui nous a valu de faire partie de la sélection photos de motards aussi perchés que nous.

Cela nous permet de nous changer les idées face aux angoisses.

Le bobber de Mister

La grosse de l’ours a quand même pris une belle silhouette avant le confinement. Un Ape hanger réalisé par un chaudronnier dans la région de St Goazec, Projet Féral.

Un nouveau guidon c’est un peu comme une nouvelle coupe de cheveux sortie du coiffeur. Magique. Elle peut casser (ou tasser) la ligne ou la prolonger. Pour le coup, je trouve que l’équilibre se fait bien. Elle est belle la grosse. Elle a du style. Et ma mobylette alors ? j’attends…

Je vous envoie beaucoup d’ondes positives pour cette période très spéciale et difficile. Une photo ci-dessous prise par mon voisin Johann que je remercie pour ce souvenir. Prenez soin de vous.

Des paillettes, des tortues et le koss 2018

Ceci n’est pas un reportage photos de belles machines ou un site pour ta vidange. Inutile de râler « Oh je croyais que c’était un tuto pour réparer mon pot !! c’est nul (je comprends, je suis d’une blonde inutilité… mais c’est toute ma valeur existentielle dans ce fucking monde) ». Continuer la lecture de « Des paillettes, des tortues et le koss 2018 »