La cape des grands froids

La Barakossa elle me croit même pas cape de faire la cape des grands froids. ça tombe bien, il fait froid… je l’ai commencée à l’atelier de couture de l’Effet papillon.

Contance, la couturière, est adorable et a beaucoup de patience. Je conseille ces ateliers même aux grands débutants.
J’ai fini cette cape à la maison pour le col. Les anges ont dû avoir mal au crâne de m’entendre jurer…. mon premier col à poser et à coudre. ça m’a fait l’effet d’un saut à l’élastique.
Elle est doublée avec un tissu d’étoiles noires, fond gris. C’est bien sûr de la fausse fourrure. Il y en avait partout. Le hic pour les fourrures synthétiques à coudre.

cape_barakossa1