Comment se séparer de sa Harley

Refaire sa vie en Guzzi, ne rien regretter !

C’est possible ! une préparation psychologique voire physique vous sera nécessaire. Attendez-vous à perdre quelques bikers barbus ou bikeuses indécrottables sur la route. Mais sincèrement, passer de Harley à Guzzi (ou à Honda !) vous ouvrira d’autres horizons… et ne changera rien à votre passion pour la moto. Bien au contraire !!

J’ai dit bye au poulpe. Ce 883 bien modifié s’ennuyait un peu avec moi. Il avait envie de nager dans d’autres océans. Et je trouvais qu’il commençait à sentir le bulot de Saint Malo. Il a trouvé rapidement un autre matelot. Un mâle un vrai qui aime les Haaarley. D’un air décidé il l’a embarqué dans le pays bigouden. Bon vent mon poulpe (n’oublie pas de rajouter un peu d’huile dans tes tentacules, sinon tu risques de dessécher vite fait).

Ma GUZZI V7 Milano

Je n’ai pas pleuré longtemps. En fait pas du tout. Je crois que c’est plutôt mon entourage qui s’est fait des films… un mélange de BURN OUT avec François Civil, de PARTIR avec Sergi Lopez et d’un guide… celui de la famille (des motards) parfaite. Un peu plus ils m’internaient.

Je n’ai pas flanché. J’ai tenu bon pour Roberto. Un 750 V7 modèle Milano. style néorétro, Roberto fait 210 kg, 6 vitesses huuu, bicylindre en V, injection, un réservoir de 21 litres huuuu. Je me suis équipée de 2 selles. Une plus basse en gel pour les trajets solo. Une plus vintage d’origine mais rehaussée. Pour mon petit gabarit un peu haute mais plus jolie. Pas de kit de rabaissement possible pour cette moto.

Vous allez penser que je suis folle. Mais pour le coup j’ai l’impression que Roberto m’aime bien. Il aime partir seul avec moi. Serait même un peu jaloux de mon homme. Me tempère. La vitesse très peu pour lui. Me fait confiance. Oui je suis sous le charme.

Guzzi Milano V7 – Brest – port de commerce
Guzzi Milano V7 – Brest – port de commerce

Le charme italien

Je ne connais personne (et plus personne en Harley Davidson !) qui roule en GUZZI. Mais ça me convient. Je commençais à trouver ça ridicule voire réducteur d’imaginer qu’une moto n’est que le prolongement de la personne. Ok c’est un style de vie bien particulier mais les bikeurs ne sont pas si différents des autres motards. Je fuis tout esprit obtus et conservateur.
J’aime Harley (et les poulpes) pour son histoire, son son, sa beauté de ligne, son moteur… mais j’aime aussi Guzzi pour son esprit aventure, son histoire, ses records sur circuit, ses lignes intemporels, sobre et chic à la fois.

Si une moto est le prolongement d’une personne… Et bien elle change avec elle non ? Rouler en motobécane 51v à 16 ans c’est amusant… à 40 un peu moins. Vous me suivez ?

GUZZI a fêté ses 100 ans. moi pas encore. J’espère encore en profiter !

Fifties and More ! l’atelier de vos motos à Pont-Croix

fiftiesandmore_lajupettedejeannette11

fiftiesandmore_lajupettedejeannette16

L’atelier de Denis, Fifties and More, se fond dans le paysage de la belle commune dénommée Pont-Croix dans le Finistère, sur la route de la Pointe du Raz. A l’image des balades agréables et charmantes qu’offre ce village breton le long de l’estuaire du Goyen, on se sent vite à son aise chez Fifties and More. L’entrée est tellement soignée qu’on pourrait s’y méprendre. Si si vous êtes bien dans un atelier d’entretien et de réparation de motos ! bienvenue !. Continuer la lecture de « Fifties and More ! l’atelier de vos motos à Pont-Croix »