La cape des grands froids

La Barakossa elle me croit même pas cape de faire la cape des grands froids. ça tombe bien, il fait froid… je l’ai commencée à l’atelier de couture de l’Effet papillon.

Contance, la couturière, est adorable et a beaucoup de patience. Je conseille ces ateliers même aux grands débutants.
J’ai fini cette cape à la maison pour le col. Les anges ont dû avoir mal au crâne de m’entendre jurer…. mon premier col à poser et à coudre. ça m’a fait l’effet d’un saut à l’élastique.
Elle est doublée avec un tissu d’étoiles noires, fond gris. C’est bien sûr de la fausse fourrure. Il y en avait partout. Le hic pour les fourrures synthétiques à coudre.

cape_barakossa1

tu l’as ou tu l’as pas la barakossa


Sophie Bouger (l’auteur du livre) m’a laissé un com s’étonnant que je la cite. Et moi étonnée d’avoir un message. Bref, toutes les deux, les yeux en ronds de serviette… plein d’étonnement… on devait être vachement très belles. Passé ce moment tout rempli d’émotion, je le répète j’adore son bouquin que je ne l’ai pas volé, je l’ai acheté. Je le recommande mille fois, à toute, débutante ou plus confirmée.

http://www.barakossa.com/

Il est rempli de soleil, de bonheur, de petits bouchons.
Ce bouquin donne envie de s’y mettre (à faire des bouchons ou de coudre ?? les deux tiens !). Tu as aussi de la déco, sac, coussins… et aussi une partie pour la couturière pour une belle tunique ou une blouse. Même l’homme est content, il a son tablier !.
Hasta les chonchons