ShearWater I’m so glad

Allez un petit slow !! (les slows ça existe toujours en boite de nuit ?!?)…. prenez tout ce que vous avez sous la dent, votre nounours, votre mamie, votre brosse à dent (sous la dent on a dit !), et dîtes lui combien vous l’aimez !! bonne nuit mes tchoukis !

(traduction fournie par google trad. pas forcément précise…et un peu adaptée)

Tu es une voix si forte
Un tel retour en force
Un tel retour difficile
Sur les coups de revers
de la vie

Je sais que, parfois,
Je suis comme une étrangère
Et je me cache de tout le monde
Mais je suis contente que tu me sois parvenu
Je suis si contente que tu m’aies atteinte
Je suis si heureuse

J’étais seule
J’étais une lumière froide
Mais tu as percé mon coeur
Avec ton regard lucide
Et je suis si contente que tu m’aies atteinte
Je suis si contente que tu m’aies atteinte
Je suis si heureuse

Je suis si contente que tu m’aies atteinte
Je suis si contente que tu m’aies atteinte
Je suis si heureuse
Tu m’as atteinte

Pour info : ShearWater est un groupe indie de 2001 du Texas. Leur album « Animal Joy » sorti cette année est un chef d’oeuvre (le leader du groupe a une formation ornithologique… moi aussi j’aime bien les petits oiseaux…).
http://shearwatermusic.com/

Alexandre Varlet//14 octobre//Boulevard Clichy

Un week-end comme ça, vous ne le trouverez pas dans les agences de voyage. Une escapade à Paris, pour assister à la soirée « Du son dans les feuilles » à Les Trois Baudets.
Continuer la lecture de « Alexandre Varlet//14 octobre//Boulevard Clichy »

Alexandre Varlet

alexandre_varlet2

Pourquoi attendre avant de parler d’un de ses artistes préférés. Parce qu’il n’est jamais facile de trouver les bons mots pour définir son admiration. Surtout lorsqu’elle est sincère et entière. ça peut vite devenir décevant.

Je fais une exception. Alexandre Varlet, un chanteur, musicien, poète qui nous emmène dans un univers particulier, sensuel. J’aime comment il nous parle de rencontres, d’amour, de colère, et ces blessures personnels qui nous amènent toujours aux doutes et nous bouffent la vie.

Sa grande sensibilité et sa mélancolie s’enveloppent d’une touche d’humour plutôt décapante. Et lorsque les sons rock de certains de ses titres laissent place au folk, il a ce côté prévenant et rassurant. Un peu comme un grand frère.

Il réussit avec nos angoisses si communes à rendre l’atmosphère moins pesante. On aime même être dans cet état de doute et de spleen. On se blottit avec humour dans ce dédain, cet état de fait, la vie est effectivement une chienne nous pinçant le mollet, mais pour autant on n’abandonnera jamais au bord de la route.

Je regrette qu’il ne soit pas plus reconnu dans son travail. J’adore son album Dragueuse de fond, 2ème album, et particulièrement le titre Parfume. L’album Ciel de fête est sublime. Ces albums deviennent de plus en plus folk et personnel avec le temps.

alexandre_varlet

Arnaud Fleurent-Didier et moi c’est une histoire de pull….

Ruquier le compare à Vincent Delerm ou certains font un paralèlle avec Biolay. Pffffffff Pas du tout. D’autres le qualifie de fils à papa, de bobo…. je ne pense pas.

J’ai beaucoup aimé l’article écrit par les Inrocks. A lire.
Un pince-sans-rire peut-être. Et pourtant je perçois aussi une certaine mélancolie dans ses mélodies. Mais rien à voir avec Delerm. Quelque chose de plus vivant, une nouvelle énergie.
De l’humour. et de l’intelligence. Par contre bon ben les pulls…

Je suis déjà fan…. des pulls (cachemire j’espère quand même !!!) euh pas mal la veste en velours aussi. Ils la font pas pour femmes ?

Aaron – Brest – Bonheur

brest_aaron_la_carene_2010
Aaron Brest La Carène 2010

Parler de musique est un exercice difficile.
En effet, la musique comme beaucoup d’entre nous, résonne, procure des sensations agréables ou inversement. Nous ne sommes pas là pour dire si le Fa et le Do sont bien placés.
aaron_2010Alors je me lance.
Un moment de bonheur et de frissons. Lorsque le concert m’enveloppe, je me sens transportée. Ce groupe a créé l’osmose, un état de transe entre eux et le public. Simon se donne, en donne, partage, parle, sourit. Hummm j’adore. Des sons électro, aux guitares new wave, un style différent. J’avais peur de m’ennuyer, d’un concert trop statique. Que les émotions ne passent pas. Non pas du tout. Je suis in love ;-))