Yfic Tatouages – Morlaix

DSC1365

Yfic, tatoueur, Morlaix

« On vient du tattoo, on vient de la rue, je veux un art populaire » ses mots ont résonné dans le salon ; j’aurais aimé les accrocher à mon cou.

Se glorifier ne fait pas partie de sa philosophie. Il ne signe pas ses dessins. Comme quelques artistes qui ont marqué l’histoire détruisant leurs œuvres pour qu’elles n’appartiennent à « personne », les dessins d’Yfic traversent le temps pour leurs qualités artistiques et une valeur affective sincère. Sa valeur pécuniaire n’a pas lieu d’être à ses yeux.
14 ans qu’il en a fait un style de vie, toujours animé malgré toutes ses années. 14 ans à tatouer on pourrait se dire que la routine a pris le dessus. Pas du tout. Sa curiosité est toujours aussi vivace.

yfic_portrait

yfic_tatouage_croquis

 Avec habilité, il cherche à connaître d’où vient ce tattoo. Ses interrogations nourrissent sa créativité, mais c’est plutôt le tatoué et non le tatoueur qui s’interroge. Ce détachement sur une certaine notoriété lui permet d’être toujours en alerte et à l’écoute. C’est une empathie naturelle qui se dégage de cet artiste.

 yfic_tatouage_bureau

L’expression « Jamais mal » que l’on peut lire dans son salon exprime, à première vue, une douleur physique. C’est aussi un cri de défi, une preuve de force. Mais j’entends aussi le souhait de rassurer la clientèle. Surtout, l’envie de répondre aux demandes de ses clients, sans tricher. Oui tu auras un peu mal, oui peut-être. Mais Yfic peut adoucir cette douleur par une réelle satisfaction. Ton tattoo sera à ton image.

yfice_tattoo_axelle1

 yfic_salon_morlaix_adresse

Son travail

Nous avons parcouru son book, ses croquis. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert son travail. Décor japonais, motifs amérindiens, ornement baroque ou oriental, phénix dans le style art nouveau, vaisseau marin défiant une pieuvre géante dans l’esprit Jules Verne. Son travail est d’une grande richesse et très hétéroclite. Sa technique varie selon le sujet. Il aime travailler le pointillisme ou l’effet gravure. Il s’adapte à tous les genres. J’adore.

« Ce que je souhaite c’est répondre avant tout à la demande de mon client. Mon but est aussi de le surprendre. Je m’inspire de l’art, sans le copier. C’est différent. Ne faire confiance qu’à l’art ou à la mode, comme l’arrivée des petits motifs appelés les infinis, me semble risqué. Il faut que le tatouage soit solide, qu’il vieillisse bien. »

yfic_samvaphotographie_morlaix

tattoo_yfic_morlaix

Yfic Tatouages – Piercing
17 rue Gambetta
29 – Morlaix
02 98 63 47 23

Ouvert : mardi, jeudi, vendredi et samedi
de 10h00 à 12h30 et de 14h00 a 18h30
yfictat2.over-blog.com

_DSC1346+

Yfic and me

Merci les filles, merci Axelle Poder !
Merci à Sam et Yfic pour ce moment.
Crédits photos à Sam Va Photographie. Ces photos ne sont pas libres de droit.
Utilisation sur autorisation à Sam Va photographie : https://fr-fr.facebook.com/SamVaPhotographie

12 réflexions sur « Yfic Tatouages – Morlaix »

  1. L’empathie est une qualité essentielle pour les artistes. Vous êtes très beaux sur la dernière photo 🙂

    1. Merci !! j’aime beaucoup le portrait d’Yfic. Quand Sam m’envoie ses photos, c’est comme un cadeau qu’on m’offrait !! j’ouvre le dossier comme une gamine !. bonne journée !

    1. oui avec de bonnes valeurs et qui se prend pas pour un king. Déjà c’est beaucoup… bonne journée

  2. yyyeeeaaahhh superbe article vieux loup de mere as encore de beaux reste en noir et blanc…
    anto un ami qui vs veut du bien….;-)

    1. merci pour lui ! sympa d’avoir laissé un commentaire ! si mon homme n’avait pas commencé son projet Tattoo, j’aurais filé commencer le mien chez lui (j’ai vu un dessin… mon dieu…)

  3. Bel article, belles photos! To be or not to be…Yfic ne se prend pas la tête, il encre sur nos peaux nos rêves, nos passions, notre vie et on lui fait confiance parce qu’il le fait bien !

    1. Merci ! C’est joliment dit. Une personne vraie sans artifice ! Bonne journée

    1. c’est vrai ça. avec un peu d’empathie et d’eau dans son vin (ou du vin dans de l’eau… je sais plus… 😉 on réussit parfois.

Les commentaires sont fermés.