Un patrimoine breton et des métiers

De petits bâtiments souvent sans artifice décorent nos routes bretonnes. On passe devant avec habitude sans y prêter attention. Pourtant ce sont des lieux chargés d’histoire où des femmes et des hommes ont contribué à la vie des habitants de leur région.

Loin du tapage pour la reconstruction de notre Dame de Paris, j’ai envie d’oublier la religion et de mettre en lumière ces petites bâtisses. Sans doute elles n’intéressent pas les plus grosses fortunes de France, mais elles sont pour la Finistérienne que je suis, de petits joyaux de notre patrimoine à préserver. Deux sites ont croisé ma route de motarde ces dernières semaines : l’Abri du canot à Esquibien et le Moulin du Hénan à Nevez.

L’Abri du CANOT DE SAUVETAGE

L’abri du canot à Esquibien

C’est au Cap Sizun sur la commune d’Esquibien qu’un bâtiment se dresse fièrement sur pilotis. L’Abri du canot de la SNSM Les Sauveteurs en mer, datant de 1950, pourrait être restauré. Il faisait partie de la 4ème station de France de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés créée en 1865.

Continuer la lecture de « Un patrimoine breton et des métiers »

PANTONE 2019


Meilleurs vœux à vous

Très bonne année à vous.
Je suis plutôt ravie de (toujours) pouvoir participer à la grande aventure. Vous avez prévu quoi ? un grand voyage ? une nouvelle maison ? de vous reposer ?
Perso, comme d’habitude je ne prévois pas. Je n’aime pas « prévoir ». Prévoir ça gâche les surprises.
Pour cette nouvelle année, j’ai envie de vous souhaiter d’…. Osez ! Osez !!
ça grogne, ça râle et ça cause derrière votre dos. Et malgré tout ce que vous ferez avec bienveillance, sincérité et beaucoup énergie, vous ne ferez jamais taire les hyènes et les rapaces (oui un rapace ça braille aussi… en quelque sorte héhé).
Alors Osez et restez vous-même avec vos défauts et votre différence !
2019 en couleurs pour chasser la sinistrose ! Créez votre Pantone 2019.
On continue de se serrer les coudes en famille, se respecter et respecter les autres, rouler, courir, marcher, éviter tous ces appels à consommation, toujours inviter ses amis fidèles autour d’un bon plat de pâtes (parce qu’ils s’en foutent, l’important c’est d’être ensemble. c’est tout).
Je vous souhaite de belles rencontres, de belles soirées, un peu d’ivresse et beaucoup de tendresse.
A bientôt !

Calendrier 2019 des Mam’zelles breizh !

Le calendrier des belles bretonnes

Pensez-y au calendrier 2019 de notre association Mam’zelle breizh déballe ! nous déballons nos plus … belles robes et lunettes ! pour vous.

Après avoir pris beaucoup de plaisir à le préparer, le shooting des adhérentes de notre association s’est déroulé dans une ambiance de folie. Je vous dévoile (très succintement hein) quelques clichés. Pour ce calendrier, Escale en Californie ! Couleurs POP, ananas et sucrerie.Nous avons lézardé sous le soleil de L.A, mangé des barba papa au rythme de ABBA. Découvrez toute l’extravagance de nos Mam’zelles breizh pour vous offrir une année 2019 pétillante !

Nous reverserons les bénéfices à la Ligue contre le cander du sein. Parce que nos nénés on y tient. Nous pouvons vous les remettre à Quimper (29) (les calendriers bien sûr).

Sous la direction artistique de Fanny Courtay de Studio F.
Photographe : Studio F.
Maquillage et coiffure : Juliette Donat, Josiah Guevel et Anthony Bernard
Accessoire lunettes : Le Point de Vue d’Alice, Opticienne à Quimper

 

 

Ce calendrier sonne pour moi la fin d’une année de codirection. Elle fut très joyeuse et créative. Nous avons participé, avec toutes les couturières, à l’événement Art Bombing organisé par Carrément Quimper (pour l’occasion, un arbre a été habillé en haute couture), proposé quelques vides dressing à nos adhérentes, participé au Troc Textile à Plonéour-Lanvern et Binz Market à Brest, et organisé un atelier couture à la Cantine des sardines à Morlaix, etc. Sans oublier une nouvelle collaboration « Atelier couture » avec la MPT de Penhars.

L’année fut personnellement riche. C’était d’ailleurs le fil conducteur de cette année 2018. SE FAIRE PLAISIR ENSEMBLE ! et oui c’est possible… sans stress et sans prise de tête car une association ne peut pas fonctionner si l’objectif premier n’est pas respecté. L’essence même, l’esprit d’une association. Mais pris dans le feu tout au long de l’année, il est normal de perdre de vue ce qui nous rassemble. Quelle belle aventure les associations !

Allez je vous embrasse mes jeannots. A bientôt

DRIFTWORLD premier circuit de quads électriques en France

Quads électriques – Loisirs en Finistère – Destination Cornouaille

« Pour un drift avec toi, je ferai n’importe quoi ! » Que diriez-vous de vivre un moment inédit au volant de quads électriques du premier circuit écologique en France ! Enchaîner virages et lignes droites avec dérapages contrôlés et sensations garanties au volant d’un véhicule propre. Avec mes amis, Caroline et Xavier, nous avions hâte de tester ces nouveaux quads, expérience originale en Pays de Cornouaille !.

 

Direction Bénodet, chez DriftWorld ! Grégory Janssens concepteur-exploitant du circuit et son coéquipier Loïg ont pris le temps de nous expliquer quelques règles de pilotage et de sécurité.

 

Le quad est équipé de (Homologué CE) :

– Harnais 3 points, sangles au niveau des épaules et ventre ;
– Pieds protégés ;
– Commandes au volant avec accélérateur au pouce, frein (simple et facile), pas de vitesse ;
– Coupe circuit à la portée de tous ;
– Batterie issue de Renault Zoé bridée à 35 %. Le quad peut rouler à 30 km/h maximum.

Notre équipement :

– Casque obligatoire ;
– Combinaison (si pluie et boue… Bouh !).

Activité ludique, la pratique du quad Driftworld est accessible à tous (à partir de 16 ans) ainsi qu’aux personnes à mobilité réduite. Une occasion de tester en famille ou entre amis la conduite de ce sympathique véhicule sur une piste de 400 mètres avec une ligne droite de 50 mètres pour une accélération (histoire de rappeler qui est la patronne ! Hein Caroline !!).

Je trépignais d’impatience de pouvoir piloter cette mystérieuse machine, douce pour les oreilles et la planète, une fois les consignes délivrées.

En effet, sans rouler très vite, le quad électrique offre d’agréables sensations de glisse ! Grégory m’explique que « l’on ressent les choses plus qu’on ne les entend. Ressentir les choses par la vibration des pneus, c’est quelque chose de complètement différent de ce que l’on peut connaître dans les circuits de karting« . Ce passionné a bien raison. Ne pas entendre le bruit du moteur ne m’a pas déstabilisée et n’enlève rien au plaisir.

 

Nous nous sommes bien défoulés avec ce petit buggy facile à piloter !. Pris dans le jeu de la course, on s’est vite amusés à se doubler et à se titiller. Xavier a bien compris comment glisser dans les virages. Caroline a pris au fur et à mesure de l’assurance. Grégory avait bien pris soin d’adapter son quad. Du coup, on ne nous arrêtait plus !! Une bonne tranche de rigolade !!. Cela nous a donné envie de recommencer. J’ai encore beaucoup de progrès à faire…


Merci à toute l’équipe, à Grégory et Loïg pour leur accueil.

Informations pratiques :
Site : http://www.driftworld.fr/

Adresse :
68 bis route de Fouesnant, 29950 BENODET
Ouvert du 16 juin au 31 août 2018 du Mardi au Dimanche de 14h à 19h SANS RESERVATION

Soleil Moto Juillet Bonheur

La Bretagne n’est pas la destination favorite du Gouvernement pour leurs vacances. Malgré la visite de Monsieur le Président à Quimper, nos ministres ne se sont pas rués chez Marie Cath, pour manger la fameuse kouign à la Nutella. Que la Bretagne ne soit pas « vendeuse » ce n’est pas grave. Je pense que cela nous arrange. Et encore je dis des bêtises, elle se vend très bien notre région, aux personnes qui recherchent de l’authenticité.

Nos côtes découpés, nos étendus de vert et cet air iodé en pleine figure, ça bouscule effectivement les plus fragiles. Mais lorsque le temps s’éclaircie rapidement, le paradis c’est ici.

Le mois de juillet fut exceptionnel. On l’avoue ça n’arrive pas tous les ans. Euhh ça faisait même longtemps 😀
Playa, surf, Moto, apéro saucisses et BBQ ! la belle vie. Batterie rechargée au sens propre et figuré, c’est dans la Baie d’Audierne que les Rusty Heads ont trainé leurs pistons !! Entre St Guénolé et Audierne, nous avons tourné, sans se lasser de ces paysages préservés.

Voici une petite vidéo remplie de bleu et de bonne humeur entre motards

Je vous souhaite un bel été. Il reste encore de bons moments à passer.
Bye Bye mes jeannetons !

Des paillettes, des tortues et le koss 2018

Ceci n’est pas un reportage photos de belles machines ou un site pour ta vidange. Inutile de râler « Oh je croyais que c’était un tuto pour réparer mon pot !! c’est nul (je comprends, je suis d’une blonde inutilité… mais c’est toute ma valeur existentielle dans ce fucking monde) ». Continuer la lecture de « Des paillettes, des tortues et le koss 2018 »

Meilleurs voeux 2018

Très bonne année à vous, qu’elle nous surprenne, nous fasse vibrer, des fous rires, un peu de larmes pour ceux qui nous manquent, et des sourires. Un peu de réflexion, de la formation et des récits pour s’ouvrir au monde, de la tendresse, crème et parfum pour se sentir beau et belle, de belles balades rien que pour le plaisir. Et puis peut-être un beau garde boue pour ma pétrolette…
Bloavez Mad !!

Ma première Harley-Davidson Experience Tour (première fois… toutoute…)

J’en menais pas large pour cette Experience Tour 2017. Je n’ai pas trop pensé au prix de la machine sous mon postérieur mais plutôt au fait de rouler avec des motards que je ne connaissais pas. Il y a toujours des kékés plutôt imprévisibles qui peuvent pour le coup me perturber, genre le motard qui ne supporte pas de rouler derrière une nana (forcément il va mettre les gaz en plein virage, et puis se calmer… tout doux kéké tout doux).
On m’avait aussi mise en garde sur l’allure du peloton, plutôt soutenue. Pas de souci de ce côté là.  Ils n’ont pas réussi à me perdre.

Pour la machine, j’ai pu essayer le 883 IRON. Que du bonheur. Une belle machine et hyper confortable. Avec mes 50 kg pas de souci pour les manœuvres, sur la 4 voies je ne me suis pas envolée non plus. Le réservoir est bien profilé (bcp mieux que sur le Street Rod 750 !! trop imposant). J’ai par contre cherché la 6ème… oups… ça par contre elle a pas aimé.
Total look dark, superbe (désolé ce sont les restes d’une groupie de Robert SMITH… on candystripe legs the spiderman comes softly through the shadow of the evening sun…).

Bon inutile de vous détailler le couple, la puissance et le temps de freinage.. etc. y’a de supers fiches techniques (que personne ne lit d’ailleurs) sur le site Harley. De toute façon, c’est comme le reste, il faut toucher la marchandise pour comparer.
Bisous mes poulets
Je remercie au passage le sauveur de la béquille qui avec courage est venu me montrer que Oui il y a bien des béquilles sur les motos. Ce moment sur la vidéo est terrible… terriblement gênant AHAAH (en même temps c’est quoi ces béquilles ???)