Alabama Monroe

alabama_monroe

Didier et Elise. Elle est tatoueuse, il joue dans un groupe de country Bluegrass. ça commence par un amour profond. Il sait la toucher, regarder ses tatouages qui couvrent tout son corps. Il sait l’écouter. Elle se laisse emmener par sa musique ; se joint comme chanteuse.
Alors le film est joyeux. Ce couple s’accorde. Une petite fille nait.
Et puis ça tourne au drame. Le cancer de leur petite fille qui les déchire.
Elise veut croire aux anges, lui s’enfonce dans la rage et la haine contre la politique de Bush, la religion, la Bible…

J’avoue… un moment j’en pouvais plus. Marre de chialer « Bon c’est bon là… j’en ai marre… si on pouvait me faire rêver ».

J’étais partie pour me vider la tête. J’ai retenu que la vie n’est pas généreuse, pas le droit d’aimer… elle te reprend tout. Alors oui, les étoiles, les oiseaux qui te regardent et les papillons qui se posent sur ton genou, ça m’a toujours captivée comme les signes qu’on attend…
mais je n’avais qu’une hâte c’était de rentrer et d’aller caresser les cheveux de ma fille.
Ce soir, je ne suis pas d’humeur romantique.

C’était beaucoup, beaucoup trop. Ce n’était pas le moment, pourtant je vous en parle. Sûrement un signe. Un très beau film.

alabama_monroe2 alabama_monroe3 alabama_monroe4 alabama_monroe5 alabama_monroe6A