Danny Lyon, photographe des Outlaws

Je voudrais vous parler de Danny Lyon. Ses photos de bikers sont selon moi les plus belles.
Né en 1942 à Brooklyn, Danny Lyon est un photographe et cinéaste américain. Fils de parents juifs, il suit des études d’Histoire à Chicago et obtient un Bachelor of Arts  de l’Université de Chicago en 1963. La même année, il publie ses premières photographies travaillant pour le Comité de coordination non-violente étudiant. Ses photos apparaissent dans Le mouvement, un livre documentaire sur le sud du Mouvement des droits civiques.

Lyon veut montrer un aperçu de l’univers de ceux qui vivent en marge de la société. Les travaux de Lyon démentent le détachement standard des documentaires des journalistes de son époque. Il est pour un travail plus impliqué et subjectif. C’est pourquoi, il s’immerge complètement dans la vie de ses sujets.

En 1967, il publie le The Bikeriders. De 1963 à 1967, Danny Lyon a roulé et a vécu avec les motards. Il sera membre du club Outlaws de Chicago. A travers ses photos, on est marqué par sa quête farouche de l’instant sans fioriture.
Plus tard, il a reçu l’autorisation sans restriction pour photographier la vie des condamnés dans les prisons du Texas.


Poursuivant son intérêt pour les communautés qui se développent – volontairement ou non – à la périphérie de la société, Lyon a photographié le quotidien et les rituels qui évoluent en prison.

Les travaux de Danny Lyon ont été fréquemment exposés et collectionnés.

 

6 pensées sur “Danny Lyon, photographe des Outlaws”

  1. Je découvre et aime beaucoup !
    Il y a beaucoup d’authenticité dans ses photos.
    Merci et bon dimanche !

    1. oui et tu peux découvrir aussi plusieurs travaux comme les prisonniers du Texas. Il sait saisir l’instant, sans pose, sans superflu. Magnifique

  2. Un photographe que je ne connaissais pas mais quelle magnifiques images, surtout en noir et blanc. Franchement j’adore, il sait saisir l’instant. Merci de cette découverte j’adore. Bises la belle

    1. longtemps j’admirais ces photos sans connaître l’auteur. Un grand photogaphe

Les commentaires sont fermés.