Run Olive’s shop Mars 2013 part.2

20130324-100430.jpg

Mon dernier run date de novembre… déjà… 4 mois. AAAh le bol d’air. Le greaser : « tu voulais prendre l’air, ça va ? tu as eu ta dose ? ». oui ! une journée assez exceptionnelle, température douce, nuageux de temps à autre, route sèche. Continuer la lecture de « Run Olive’s shop Mars 2013 part.2 »

Claude Cahun

En 2010, à l’occasion des 30 ans du Festival Photographies, organisé par l’association Aktinos, sur le thème « Je suis un autre » j’ai découvert l’artiste Claude Cahun.

Elle est née à Nantes en 1894. Elle décède à Jersey en 1954. Claude Cahun, écrivain, photographe, comédienne, de son vrai prénom Lucy a un univers très intime et aime les jeux d’identité.

Continuer la lecture de « Claude Cahun »

Danny Lyon, photographe des Outlaws

Je voudrais vous parler de Danny Lyon. Ses photos de bikers sont selon moi les plus belles.
Né en 1942 à Brooklyn, Danny Lyon est un photographe et cinéaste américain. Fils de parents juifs, il suit des études d’Histoire à Chicago et obtient un Bachelor of Arts  de l’Université de Chicago en 1963. La même année, il publie ses premières photographies travaillant pour le Comité de coordination non-violente étudiant. Ses photos apparaissent dans Le mouvement, un livre documentaire sur le sud du Mouvement des droits civiques.

Lyon veut montrer un aperçu de l’univers de ceux qui vivent en marge de la société. Les travaux de Lyon démentent le détachement standard des documentaires des journalistes de son époque. Il est pour un travail plus impliqué et subjectif. C’est pourquoi, il s’immerge complètement dans la vie de ses sujets.

En 1967, il publie le The Bikeriders. De 1963 à 1967, Danny Lyon a roulé et a vécu avec les motards. Il sera membre du club Outlaws de Chicago. A travers ses photos, on est marqué par sa quête farouche de l’instant sans fioriture.
Plus tard, il a reçu l’autorisation sans restriction pour photographier la vie des condamnés dans les prisons du Texas.


Poursuivant son intérêt pour les communautés qui se développent – volontairement ou non – à la périphérie de la société, Lyon a photographié le quotidien et les rituels qui évoluent en prison.

Les travaux de Danny Lyon ont été fréquemment exposés et collectionnés.

 

L’histoire de ces femmes tatouées fin du XVIIIème

Je bave depuis un moment sur ce livre. Il est écrit en anglais, et ça m’arrête un peu… je réfléchis encore.
« En vivant dans une époque où il était scandaleux de montrer même une partie de sa cheville, quelques femmes courageuses ont couvert leurs corps de tatouages et ont voyagé à travers le pays, se produisant presque nues sur des scènes de cirque. Ces femmes téméraires ont tourné des histoires étonnantes devant un public captif. Mais peu connaisse leur vie réelle. Pourtant, elles ont engendré un mouvement presque culturel. Un quart d’Américains a maintenant des tatouages. Ces femmes sont en grande partie effacées de l’histoire. » (la traduction est pas top, désolé, je ne fais plus d’anglais depuis que j’ai quitté les bancs de l’école). Continuer la lecture de « L’histoire de ces femmes tatouées fin du XVIIIème »

New burlesque de Katharina Bosse

katharina-boss-new-burlesque2
Malgré ma déception après avoir vu le film « Tournée », ce milieu de plumes et de strass me fascine.
J’aimerais vous parler du livre New burlesque de Katharina Bosse. J’ai découvert ce photographe à l’Imagerie, à Lannion.

Continuer la lecture de « New burlesque de Katharina Bosse »