Brest ink tattoo convention 2020

Belle édition 2020 du salon de tatouage à Brest. 80 tatoueuses et tatoueurs internationaux en Finistère

Convention tattoo incontournable en nord Finistère

Installée au parc des expo de la Penfeld à Brest, les 24 et 25 octobre, cette 2e édition Brest ink tattoo 2020 semblait marcher sur la pointe des pieds… Jauge limitée, consignes sanitaires et gestes barrières à respecter, les allées semblaient plus aérées qu’à l’accoutumé.

Pourtant, mise à part la désagréable présence de ce masque, le plaisir était tout aussi grand de découvrir ces Michel-Ange de nos épidermes. Et d’apprécier la bonne organisation de cet événement. Nous avons pendant près de 5 heures ratissé les 80 box de talentueux tatoueuses et tatoueurs.
Vous avez enfilé vos baskets ? posé votre masque sur votre gueule d’amour ? nickel ! suivez-moi !!

Une convention tattoo sous contrôle

Les professionnels de l’aiguille ont toujours respecté un protocole strict : stérilisation du matériel, équipements, hygiène… Ces nouvelles consignes ne les effraient pas. C’est donc dans une ambiance détendue qu’ils ont accueilli leur public désireux de se faire piquer malgré ce contexte quelque peu anxiogène.

Un peu de musique par ci par là, des stands de fringues et de déco. Pas de concert pour ce dimanche 25 octobre. L’esprit est au travail pour ce dernier jour. Concentration. Les demandes afflux, les places se remplissent. Je recherche cette petite musique de l’aiguille qui grésille sous les pores de la peau. Ce son si particulier qui manque à chaque adepte de tattoo, après un sevrage de quelques années.

Mais non ! j’ai eu beau m’approcher parfois de quelques box… aucun son ! (pas tous je vous rassure) ces pistolets évoluent et deviennent de plus en plus performants. Un matériel plus léger, moins sonore, et qui leur permet de tatouer plus vite, voire mieux. Et oui, le progrès s’immisce même au fond d’un tattoo shop de quartier. Pas plus mal pour eux et pour nous !. Je pousse jusqu’au son et odeur (sans mauvais jeu de mots), l’odeur piquante des solutions désinfectantes ? Aujourd’hui, les crèmes antiseptiques peu odorantes calment le feu des plaies suppurantes. A moins d’être touché par la Covid-19, tu sentiras peut-être moins ces effluves alcoolisés.

Coronavirus source d’inspiration tattoo ?

Diaporama de quelques sympathiques rencontres

Des univers différents : réaliste, traditionnel, old school, graphique, etc. Brest la Blanche a pu offrir de la couleur aux peaux un peu refroidis par quelques averses et vent d’automne.

Je m’attendais par contre à quelques sympathiques créations originales sur le thème de la pandémie… d’un certain virus. A moins d’être passée à côté, rien vu sur ce thème. Juste un pôvre Yoda suffoquant sous son masque.

Mes coups de cœur tattoo 2020

Mon premier coup de coeur répéré en fin de journée, au fin fond d’une salle cachée : Marie Souillon. Présente sur insta : souillontattoo et surtout présente du côté de St Malo.

Je retrouve l’influence du manga et du pays de Candy… retour direct en enfance. Mais bien plus qu’un flash back agréable, son travail est parfait, ses lignes et ses couleurs sont magnifiques. Mélangeant du lowbrow, personnages de manga ou Disney, elle apporte une touche personnelle et futuriste que j’apprécie beaucoup. Elle s’approprie les personnages, leur redonne vie avec humour et beauté. Une signature qui donne envie d’adopter des bébés chats et puis ensuite de les manger… et puis regretter et puis recommencer. bref j’adore.

Mon autre coup de cœur est pour Yob Esskael. De l’extrême réalisme à couper le souffle. Allez faire un tour sur son compte insta yob_esskael

Yob esskael – Brest Ink Tattoo convention 2020

et autres petites réflexions sur le tattoo

En parcourant les allées, en scrutant le public intéressé, j’ai quand même eu une drôle d’impression. Sommes nous tous égaux même face à un tatoueur ?
Le monde du tattoo se professionnalise. Les équipements se modernisent, les protocoles sanitaires de plus en plus stricts. Malgré une démocratisation certaine du tatouage, se payer un tattoo fait souvent mal au porte feuille.
Malgré une concurrence de plus en plus forte, les salons ne semblent pas connaitre la crise. Les tatoueurs sont de plus en plus pointus, plus créatifs et on parle aisément d’art. Je pense qu’il est juste fini ce temps du tatouage old school réalisé par dédé entre deux clopes et décidé un soir de détresse. Ah c’était ma petite séance de spleen passagère… (bon te plains pas non plus ça m’arrive pas tout le temps !). Allez je finis sur de bonnes notes avec un dernier diaporama.
Prenez bien soin de vous !

Photos non libres de droit – propriété de lajupettedejeannette.com

Be movie Be Palam

Quatre univers, quatre hommes, des caractères différents ; mais de ces quatre profils quel est leur point commun ?.
Découvrez les séries réalisées pour la marque Palam par la production Les Films de Rita et Marcel, du réalisateur Jules Raillard.
Saurez-vous reconnaître mon homme ? le fameux greaser. Continuer la lecture de « Be movie Be Palam »

Le Cabaret New Burlesque à Brest par Pierrick Sorin et Kitty Hartl

DSCF6883(2)
Julie Atlas Muz et Dirty Martini Continuer la lecture de « Le Cabaret New Burlesque à Brest par Pierrick Sorin et Kitty Hartl »

Fanny H. Créations (billet 3/3) Styliste – backstage

DSC_9182

Si vous venez d’arriver, Balvez Mad ! (c’est la seule chose que je sais dire en breton, j’en profite). Continuer la lecture de « Fanny H. Créations (billet 3/3) Styliste – backstage »

Le Binz Market remède contre la morosité

IMG_20131020_170934
Virginie de Mamezell’ en Finistère et Priscilla de Breizh Cup Cake Events, deux copines Geek, blogueuses, fort sympas, ont organisé le week-end dernier, à Brest Même, à la ZAC, le premier Market top tendance.
C’est quoi ce Binz ? un lieu sur deux jours, pour découvrir des créateurs, des artistes, des musiciens, des photographes et des cup cakes (humm t’es trop bon toi, j’te mange !!)…. Le genre d’événement qui manquait dans notre région.
Le plus et INDISPENSABLE : des ateliers pour nos poulets.
Accessoirement : un coin bar pour les mamans déjantées (oui d’accord il y avait du thé… et du café).

Nous avons découvert la bière Kékette (pas tout de suite mais nous n’avons pas mis longtemps à se jeter sur le comptoir !!). Oui tu lis bien.
https://www.facebook.com/biere.la.kekette

Très bonne bière. 6 degré quand même… je n’en ai bu qu’une mais je pense que c’était suffisant… (l’abus d’Alcool est dangereux pour la santé, ta santé mentale, ta santé physique, ta réputation, tes collants, ton sac qui traine, ta copine que tu as perdu en chemin, ta mémoire, tes propos un peu déplacés sur les implants mammaires, tes clefs de voiture que tu ne retrouveras pas non plus (ta copine dort dedans), pas grave tu ne sais plus où tu l’as garée… ta voiture).

IMG_3343 IMG_3348

Les poulettes se sont vraiment éclatées. J’ai un bon truc pour le savoir. Au retour, ça ronfle derrière et ça ne répète pas toutes les 5 minutes « On est arrivés !!??! y’a combien d’route ?? ».
Elles ont fait du coloriage, grâce à OMY. Ce sont des planches de coloriage que tu peux coller au mur ou coller sur la table. Ensuite, direction le maquillage. Vampire pour poupette, petit chat pour sa copine.
Entre deux « Maman, qu’est ce qu’on fait ? » (zut l’atelier de fleur de Chloé des Ephémères, c’était samedi), Julien Laparade les a accueillies comme de petites reines pour un atelier de découpage et création de carte animée, carte Pop up. Ce monsieur est de Plabennec !.

IMG_3351
Au sous-sol, j’ai rencontré Fanny H. créations. Une styliste couturière avec un univers plutôt romantique. De belles matières, de la soie, jersey et soie, de la dentelle, de la laine… des robes très féminines, avec des décolletés dans le dos, des jupes courtes, à la fois sexy et rangées, comme une femme aime être. J’espère la revoir très bientôt.
http://www.fannyh-creations.com/

IMG_3355

IMG_3362 Non ce n’est pas moi, et ce n’est pas non plus la Trésorière de l’association Très sérieuse Mam’zelle Breizh déballe !! non franchement, elles ne sont pas comme ça, elles savent se tenir.
IMG_3367 IMG_3369 IMG_3370

Les oeuvres de Barbara Smith n’ont pas laissé indifférente ma copine…
http://www.barbarasmith.fr/

Une journée anti-dimanche « pluvieux On ne sait pas quoi faire/Drucker me fout les glandes/pourquoi Vanessa Paradis n’est plus avec Johnny Depp/Tébéo c’est sur quelle chaîne »
Bref… merci pour cette parenthèse enchantée. Me lever ce lundi était toujours aussi cruel mais rien qu’en me remémorant Kristell la tête coincée dans la big kékette, ça m’a aidé énormément !!.
(désolé je n’ai pas cité et sûrement oublié du monde… Vous retrouverez toutes les adresses sur le site du Binz !). Bonne soirette !

Allez B.M.O Roller Derby Girls !! suite et fin

DSC_6702

Si tu n’as pas suivi le début, le premier post est par là :
http://lajupettedejeannette.com/jj/adresse-insolite-rencontre-voyage-humeur/mon-premier-match-avec-b-m-o-roller-derby-girls-post-12.html

En Roller Derby, la Jammeuse doit se frayer un chemin, pousser des coudes. Alors non, tu n’as pas le droit de donner un coup de tête à la joueuse adverse, ni un coup de genou, ni un coup de coude (ni de mordre…). Continuer la lecture de « Allez B.M.O Roller Derby Girls !! suite et fin »

Mon premier match avec B.M.O Roller Derby Girls – post 1/2

DSC_6709

DSC_6726

« Le Roller Derby c’est pas pour les abrutis ! » le ton est donné !! Et si Sam ne m’avait pas invitée à cette rencontre, samedi dernier à Brest, entre l’équipe de Brest « B.M.O Roller Derby Girls » et celle de Plymouth « Plymouth City Roller Girls », je serai mourue idiote !. Continuer la lecture de « Mon premier match avec B.M.O Roller Derby Girls – post 1/2 »