Les deux amis par Louis Garrel

Les deux amis, le premier long métrage de Louis Garrel : un homme, tombe éperdument amoureux d’une femme ; ça pourrait être facile pour ces êtres de se rencontrer, faire connaissance, et de se revoir. Pourtant…

Les-Deux-Amis-affiche

Le premier long métrage de Louis Garrel, sorti en septembre 2015. Continuer la lecture de « Les deux amis par Louis Garrel »

Et si on vieillissait ensemble…. au cinéma

Deux films, un sujet la vieillesse… vieillesse… vieux, vieilles, rien que la prononciation de ces mots fait fuir n’importe quel mortel en bonne santé. Je cherche souvent des réponses dans le cinéma. Continuer la lecture de « Et si on vieillissait ensemble…. au cinéma »

Holy smoke par Jane Campion

holy-smoke_affiche

Comédie dramatique de Jane Campion, Holy Smoke est un film sortie en 1999. Jane Campion, réalisatrice néo-zélandaise était la Présidente du jury du Festival de Cannes cette année. Elle ne vous est pas tout à fait inconnue sans doute, seule lauréate de la Palme d’Or avec le film La leçon de piano. Continuer la lecture de « Holy smoke par Jane Campion »

SUBMARINE un film très aquatique (avec du Arctic Monkeys en sirop)

submarine_afficheTu coules, tu es submergé. Tu t’enfonces. vite la surface. De l’air. Tu suffoques ; tu cherches à te remplir, remplir tes poumons en profondeur… jusqu’au bout… et ressentir ce renouveau… Continuer la lecture de « SUBMARINE un film très aquatique (avec du Arctic Monkeys en sirop) »

Alabama Monroe

alabama_monroe

Didier et Elise. Elle est tatoueuse, il joue dans un groupe de country Bluegrass. ça commence par un amour profond. Il sait la toucher, regarder ses tatouages qui couvrent tout son corps. Il sait l’écouter. Elle se laisse emmener par sa musique ; se joint comme chanteuse.
Alors le film est joyeux. Ce couple s’accorde. Une petite fille nait.
Et puis ça tourne au drame. Le cancer de leur petite fille qui les déchire.
Elise veut croire aux anges, lui s’enfonce dans la rage et la haine contre la politique de Bush, la religion, la Bible…

J’avoue… un moment j’en pouvais plus. Marre de chialer « Bon c’est bon là… j’en ai marre… si on pouvait me faire rêver ».

J’étais partie pour me vider la tête. J’ai retenu que la vie n’est pas généreuse, pas le droit d’aimer… elle te reprend tout. Alors oui, les étoiles, les oiseaux qui te regardent et les papillons qui se posent sur ton genou, ça m’a toujours captivée comme les signes qu’on attend…
mais je n’avais qu’une hâte c’était de rentrer et d’aller caresser les cheveux de ma fille.
Ce soir, je ne suis pas d’humeur romantique.

C’était beaucoup, beaucoup trop. Ce n’était pas le moment, pourtant je vous en parle. Sûrement un signe. Un très beau film.

alabama_monroe2 alabama_monroe3 alabama_monroe4 alabama_monroe5 alabama_monroe6A