Les deux amis par Louis Garrel

Les deux amis, le premier long métrage de Louis Garrel : un homme, tombe éperdument amoureux d’une femme ; ça pourrait être facile pour ces êtres de se rencontrer, faire connaissance, et de se revoir. Pourtant…

Les-Deux-Amis-affiche

Le premier long métrage de Louis Garrel, sorti en septembre 2015. Continuer la lecture de « Les deux amis par Louis Garrel »

Et si on vieillissait ensemble…. au cinéma

Deux films, un sujet la vieillesse… vieillesse… vieux, vieilles, rien que la prononciation de ces mots fait fuir n’importe quel mortel en bonne santé. Je cherche souvent des réponses dans le cinéma. Continuer la lecture de « Et si on vieillissait ensemble…. au cinéma »

Holy smoke par Jane Campion

holy-smoke_affiche

Comédie dramatique de Jane Campion, Holy Smoke est un film sortie en 1999. Jane Campion, réalisatrice néo-zélandaise était la Présidente du jury du Festival de Cannes cette année. Elle ne vous est pas tout à fait inconnue sans doute, seule lauréate de la Palme d’Or avec le film La leçon de piano. Continuer la lecture de « Holy smoke par Jane Campion »

Alabama Monroe

alabama_monroe

Didier et Elise. Elle est tatoueuse, il joue dans un groupe de country Bluegrass. ça commence par un amour profond. Il sait la toucher, regarder ses tatouages qui couvrent tout son corps. Il sait l’écouter. Elle se laisse emmener par sa musique ; se joint comme chanteuse.
Alors le film est joyeux. Ce couple s’accorde. Une petite fille nait.
Et puis ça tourne au drame. Le cancer de leur petite fille qui les déchire.
Elise veut croire aux anges, lui s’enfonce dans la rage et la haine contre la politique de Bush, la religion, la Bible…

J’avoue… un moment j’en pouvais plus. Marre de chialer « Bon c’est bon là… j’en ai marre… si on pouvait me faire rêver ».

J’étais partie pour me vider la tête. J’ai retenu que la vie n’est pas généreuse, pas le droit d’aimer… elle te reprend tout. Alors oui, les étoiles, les oiseaux qui te regardent et les papillons qui se posent sur ton genou, ça m’a toujours captivée comme les signes qu’on attend…
mais je n’avais qu’une hâte c’était de rentrer et d’aller caresser les cheveux de ma fille.
Ce soir, je ne suis pas d’humeur romantique.

C’était beaucoup, beaucoup trop. Ce n’était pas le moment, pourtant je vous en parle. Sûrement un signe. Un très beau film.

alabama_monroe2 alabama_monroe3 alabama_monroe4 alabama_monroe5 alabama_monroe6A

Hugo Cabret film steampunk

hugo_cabret_poster

Synopsis : Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé – en forme de cœur – qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…

D’après le roman de Brian Selznick « L’invention d’Hugo Cabret » sorti en 2009, livre pour enfants.
Scorsese et Selznick vont ressusciter Méliès dans ce conte très steampunk.

Georges Méliès est l’une des premières figures françaises du septième art avec les frères Lumières. Réalisateur du début du 20ème siècle, il met en scène « Le Voyage dans la lune » en 1902, premier film sur la liste du patrimoine mondial du cinéma. Ce court métrage de science-fiction offre aux spectateurs les premiers effets spéciaux révolutionnaires pour l’époque.

J’attends avec impatience le 14 décembre. A bientôt !

rôle de Georges Méliès

Clean

Assayas traîne moins en longueur et sort d’un univers petit bourgeois avec Clean. Pourquoi replonge-t-il dedans ?
Après avoir réalisé Boarding gate, il nous remet une couche avec L’Heure d’été. C’est bien la seule chose que je puisse lui reprocher.
résumé : « Quand on n’a pas le choix, on change. Emily n’a qu’une obsession : récupérer son fils, que ses beaux-parents élèvent loin d’elle. Pour y parvenir, il faudra qu’elle reconstruise sa vie… qu’elle devienne clean. »
L’actrice Maggie Cheung (ancienne compagne d’Assayas) est bluffante. Effectivement, au début du film, son compagnon, un célèbre chanteur décède d’une overdose. Ses amis et la famille reprochent à Emily (Maggie Cheung) de l’avoir « assassiné » en lui procurant de la drogue. Mais effectivement, cette fille n’est pas une super fréquentation, ne veut pas travailler comme vendeuse dans un magasin, pas assez prestigieux. Un peu la grosse tête la Emily. Mais au fil du temps, on l’excuse, on l’écoute et on lui pardonne.
J’ai adoré ce casting. Assayas est vraiment très fort pour ça. Rare qu’il se trompe. On peut voir Tricky (tu connais…)… et Béatrice Dalle.

Sinon un autre film où joue la belle Maggie, c’est In the Mood for Love. Superbe film
Bon le prochain sur ma liste c’est encore avec Maggie, Irma Vep.