De Pont-Aven à Nevez, notre ride au bord de l’Aven

L’Aven et son port Kerdruc près du GR34

Pas gâtés par l’été 2021, il en fallu de peu pour qu’on me jette des cailloux lorsque je m’esclaffe « j’adooore le Finistère ! » (on n’en peut plus !!). Le mois de septembre a sauvé mon âme et je ne rentrerai pas au couvent des Ursulines ! Merci Météo France (et continuez à annoncer la pluie sur votre appli, ça aidera peut-être à faire fuir les promoteurs).
Le soleil au rendez-vous, j’enjambe ma pétrolette et nous prenons la direction de Nevez vers le port de Kerdruc.

Au bord de l’Aven, le port de Kerdruc

Avant la grande ascension vers Pont-Aven (on doit fixer une date avant 2030) sur le GR34, il a fallu bien se reposer un peu avant de commencer. OH UNE TERRASSE AU SOLEIL ! OH la petite auberge de Kerdruc que voici.

Auberge de Kerdruc tenue par Thierry et Patricia

Une petite auberge de charme plutôt discrète sur le port. Une vue sur l’Aven. Je suis allée bien-sûr faire ma curieuse à l’intérieur. Poutres apparentes, murs en pierre, tables en bois, ambiance bistrot de bord de mer et une salle de restauration décorée avec de belles illustrations colorées. Une déco comme j’aime. Thierry le propriétaire accueille ses visiteurs avec sourire. Il parle de son bel établissement qui a accueilli une partie de l’équipe du tournage du film Les galettes de Pont-Aven avec Jean-Pierre Marielle et Dominique Lavanant.

Le long de l’Aven, l’Anse de Poulguin

Un autre spot à ne pas manquer : l’Anse de Poulguin accessible par le GR34 ou par la route (prendre direction Poulguin) située entre Kerdruc et Port Manec’h. C’est un endroit très ressourçant et d’une grande beauté. L’Anse de Poulguin offre une magnifique vue sur le Château du Poulguin avec sa cale, appelé le Trou à vin. Ici les navires de commerce débarquaient les tonneaux de vin de Bordeaux. Le château est une propriété privée.

Château de Poulguin – Anse de Poulguin à Nevez

Vous pourrez vous balader autour entre forêt et aber. Découvrir au fil de la balade ces gros blocs de granit dessinant un paysage fait de ce lieu un endroit unique. Et imaginer une activité comme le commerce et le chargement de ces gros blocs vous fait voyager.

Un grand merci à Benoit qui m’a fait découvrir ces lieux magiques. Je comprends mieux pourquoi les peintres venaient et tombaient amoureux de cette région. Pour cela se promener à Pont-Aven ne suffit pas. Le charme rayonne tout autour de sa capitale jusqu’à Nevez, Trégunc, Riec-sur-Belon, Moëlan-sur-Mer.
Suivez le compte instagram de Benoît @ben_friday_smith il vous fera découvrir de très beaux spots avec son bobber Triumph (la prochaine je l’essaye, je ne me contente pas de m’assoir dessus 🙂
Plus d’informations sur le site officiel.

Et si vous voulez vous arrêter et profiter d’un road book et de soirées en gite, rendez-vous sur mon article Escapade en moto.

Chaumières bretonnes en Pierres Debout

Les villages de Kerascoët et Kercanic à Nevez

Lors de l’émission des Racines et des Ailes, je suis passée dans le petit village de Kerascoët à Nevez. Je n’ai pas réussi à revoir le replay (aucun replay dispo depuis, le serveur a dû exploser tellement d’auditeurs). Mais j’ai mes indics.

La douce voix de Carole Gaessler dans le documentaire annonce « Karine prend la direction de Trégunc…. vers le petit village de Kerascoët » …. HOPHOPHOP… on est mal on est mal… Trégunc, Nevez, Nevez, Trégunc… Attention chacun ses pierres et les vaches seront bien gardées !

Kerascoët est situé sur la commune de Nevez au sud de Concarneau. Il existe aussi des chaumières en Pierres Debout sur la commune de Trégunc. Allez embrassez vous ! smack !!

Pierres Debout ! il est l’heure… de vous expliquer

Dans cette région du Finistère Sud, les maisons étaient bâties de blocs de granit de plus de 2 mètres, appelés en breton « Mein Zao« . Ces gros blocs étaient ramassés dans les champs afin de les rendre cultivables (accroissement de la population). Taillées au départ par les tailleurs de pierre, les Pierres Debout forment les murs de ces chaumières uniques en France, ainsi que les clôtures. Puis ce sont les pêcheurs qui prirent le relais pour faire sortir ces énormes cailloux. Ils aidèrent les agriculteurs et en échange conservèrent ces pierres pour leur propre habitation.

Aujourd’hui, ces bâtisses sont entretenues grâce à leurs propriétaires, et restent du domaine privé.

L’histoire de ces chaumières en Pierres Debout est passionnante et je vous invite à lire et à découvrir d’autres chaumières.
J’ai eu la chance de refaire la balade en moto accompagnée de Benoit, Régis et Do. Un temps splendide (l’été 2021 a mis deux mois à venir 😉 et j’ai découvert une autre petit village Kercanic. Tout aussi mignon. Kercanic, Kerascoët mon cœur balance.
Un petit diaporama ci-dessous. Portez-vous bien les amis.

  • Village des pierres debout