Ty Jean Bart, un kustom café terrrrible gggrrrrrrrrrrrr

Le décor est réalisé avec soin et sans faute de goût. J’adore. Les banquettes (jusqu’aux banquettes léopard) s’ajustent parfaitement dans ce lieu atypique. Vous aurez dû mal à trouver un lieu de ce type. On se demande même si on est toujours en Bretagne (Where is the fucking ketchup ????).

Alors maintenant ce qui serait vraiment bien, c’est que Tito déplace son Ty Jean Bart dans le sud Finistère !!!!. Mais j’espère que mon greaser me dira bientôt « Allez la Marie ramène toi, on va à Moguériec !! »
Autre info : il y a des chambres d’hôtes au dessus !! si si. Alors bien sûr lors de soirée comme celle-ci je doute que tu puisses t’endormir à 20h30 mais il n’y a pas tous les WE des concerts. Alors pour visiter le Léon, faut pas hésiter. bye bye

http://www.facebook.com/tyjean.bart

@Olivierlr Olivier Le Roy photographe – Tito Ty Jean Bart

Sailor Jerry et le tatouage old school

Un artiste incontournable de la culture old school : Sailor Jerry de son vrai nom Norman Keith Collins. Il est le papa des tatouages et symboles old school si souvent présents dans le milieu marin. Continuer la lecture de « Sailor Jerry et le tatouage old school »

Inge Stoll un destin tragique


Inge Stoll de son vrai nom Ingeborg Stoll-Laforge est née en 1930 en Allemagne.
Inge Stolle est un symbole. En 1954, elle est la première femme à participer à la compétition Tourist Trophy à l’île de Man (course de moto) avec Jacques Drion, en side. Continuer la lecture de « Inge Stoll un destin tragique »

Danny Lyon, photographe des Outlaws

Je voudrais vous parler de Danny Lyon. Ses photos de bikers sont selon moi les plus belles.
Né en 1942 à Brooklyn, Danny Lyon est un photographe et cinéaste américain. Fils de parents juifs, il suit des études d’Histoire à Chicago et obtient un Bachelor of Arts  de l’Université de Chicago en 1963. La même année, il publie ses premières photographies travaillant pour le Comité de coordination non-violente étudiant. Ses photos apparaissent dans Le mouvement, un livre documentaire sur le sud du Mouvement des droits civiques.

Lyon veut montrer un aperçu de l’univers de ceux qui vivent en marge de la société. Les travaux de Lyon démentent le détachement standard des documentaires des journalistes de son époque. Il est pour un travail plus impliqué et subjectif. C’est pourquoi, il s’immerge complètement dans la vie de ses sujets.

En 1967, il publie le The Bikeriders. De 1963 à 1967, Danny Lyon a roulé et a vécu avec les motards. Il sera membre du club Outlaws de Chicago. A travers ses photos, on est marqué par sa quête farouche de l’instant sans fioriture.
Plus tard, il a reçu l’autorisation sans restriction pour photographier la vie des condamnés dans les prisons du Texas.


Poursuivant son intérêt pour les communautés qui se développent – volontairement ou non – à la périphérie de la société, Lyon a photographié le quotidien et les rituels qui évoluent en prison.

Les travaux de Danny Lyon ont été fréquemment exposés et collectionnés.

 

Les gants d’Ellen tatoués

Ellen Greene vit à Chicago avec sa famille. Ellen danse, peint, réalise de magnifiques gants en cuir. Une rencontre virtuelle qui t’accroche et te parle. c’est sûr cette fille-là a quelque chose… un don, une gentillesse, une vraie beauté.

ellen_greene_gloves4

Continuer la lecture de « Les gants d’Ellen tatoués »

David Vicente pour The Kooples

Un petit tour dans la boutique des plus beaux couples du monde qui s’aiment le temps d’un shoot… David Vicente a collaboré avec cette marque, une série de tees terrible. Vicente est graphiste, illustrateur, tatoueur…
Le tee n’est plus disponible et celui du greaser a bouloché… le temps est assassin.
Tu peux te consoler sur le shop de David Vicente. C’est déjà ça