Les Bara Gwineuses

« L’eau et le vin, Je veux l’eau et le vin, La mer qui me revient, Je veux l’eau des marins… » Unissant les caractères féminin et masculin, la chanson de Paradis nous offrait aussi la note et le parfum du tanin. J’aime le sujet et l’interprétation. oui j’aime le vin, rouge s’il vous plait !

Vous rappelez-vous la première fois que vous avez aimé le vin ? et comment peut-on savoir s’il est de bonne qualité ?
J’ai eu la chance il y a quelques années de passer de très bons moments avec un ami, Arnaud, œnologue. De retour de salons et autres concours, il nous gâtait avec de grands crus. Il m’a appris une chose… il n’y a pas de bons ou mauvais vins. Tout est question de goût et de palais.

Quelques années plus tard, j’ai participé à une initiation à la dégustation avec Blandine et les Mam’zelles breizh déballent. L’art de la dégustation s’apprend et doit se pratiquer régulièrement. Ce qui est intéressant est de pouvoir mettre des mots et d’apprendre la terminologie. Dans le groupe, j’étais agréablement surprise de découvrir quelques discrètes connaisseuses !!

 

Depuis, les femmes se professionnalisent de plus en plus (enfin) ! Je voudrais vous présenter Corinne de Life & Wine. Dans la région de Cornouaille, elle vous propose des vins pour tous les goûts, bio ou biodynamique.
 Voici sa présentation et ses vins :
Life & Wine
Coffrets cadeaux
Chez les particuliers, comme auprès de professionnels, dégustations, soirées, anniversaires, afterworks en boutiques …
 A venir très vite : un site et des box de vins gourmandes
pour s’abonner, à offrir, pour se faire plaisir ou faire plaisir.
2 blancs :
Château Vessière, AOP Costières de Nîmes 2016, aux portes de la Camargue
– en bio depuis 2009, couleur or limpide,
– un nez de fleurs et fruits blancs, un coté iodé surprenant, un coté minéral et un corps puissant, une vraie fraicheur.
Pinot blanc – Schloessel Mühle, Domaine Schmitt & Carrer
AOP Alsace 2015, proche de Colmar – en bio depuis plus de 10 ans
– jaune clair et brillant,
– nez de poire et abricot marqué,
– l’impression gustative est très fruitée mais tempérée par une pointe d’acidité apportant une touche de fraîcheur.
 
4 rouges dont
La Chapelle – Domaine des Pothiers – AOP Cote Roannaise 2016
Le plus au sud des vins de Loire
– couleur rouge rubis,
– bouquet riche de fruits rouges murs et épices douces,
– vin ample, onctueux et rond,
– équilibre parfait entre fruit et minéralité,
Parfait aujourd’hui et à oublier en cave ( si on arrive a ne pas le boire !) (Trop tard !)
La Mondiere – Domaine Py – AOP Corbières 2015 – au cœur du pays Cathare
– couleur rouge sombre,
– nez de fruits rouges et notes poivrées,
– vin de plaisir, rond et gourmand.
Les vignes de mon père – Domaine Fontavin – AOP Cotes du Rhône 2016
Entre Avignon et Orange – en bio depuis 2008
– robe violette,
– nez d’epices et fruits rouges,
– notes de réglisse et fruits des bois,
– Vin equilibré entre caractere et fraicheur.
 
Pinot Noir
Domaine Delmas
IGP Haute Vallee de l’Aude 2015
près de Carcassonne
– robe rubis vif et brillant
– notes florales et d’épices
– riche et complexe
– longueur surprenante
Un vin du sud avec le cépage emblématique de Bourgogne.
Ses coordonnées : Life&Wine
Port : 0699484493
corisim11@yahoo.fr

Ses vins sont tous délicieux !

Je voudrais aussi vous parler aussi d’une dernière découverte : Miss GlouGlou et ses tribulations vinicoles.
Elle écrit pour Le Monde et a publié deux bouquins. Je n’ai pas eu le temps de les feuilleter mais rien que les titres me parlent !! Ils font partie de ma wishlist. J’ai pu écouter une ITW sur France Inter. J’ai adooooré cette jeune femme qui ne se la raconte pas mais qui pourrait bien !!
Quelle plaisir de découvrir ces femmes ! Ah au fait ! Gwin en breton veut dire Vin…
Bonne dégustation !

Le Bistropopop ★ en surf ou en Trote, file au Bistropopop à Loki


Cette année nouvelle résolution ! j’aimerais rester plus de 2 secondes sur une planche de surf !
En attendant que l’eau monte à… au moins… allez 15 degrés je valide, on se blottit au chaud au bord de mer. C’est à Locquirec, au Bistropopop que nous avons décidé de nous arrêter après notre balade… et comme en vacances il n’y a pas d’heure pour un burger, c’est à 14h00 que nous avons pu déjeuner.

Nous nous sommes régalés avec les burgers de Hengoulou, affalées dans le canap, dans un décor style récup surf inspiration californienne.

Deux écoles de surf ont ouvert en quelques années à Locquirec. L’été cette petite ville calme en apparence est un spot très apprécié.
Mais nous avons pu constater qu’à Pors Ar Villiec, les plus courageux n’attendent pas les beaux jours pour la glisse. Ils se faisaient déjà plaisir dans une eau qui avoisine les 9 degrés…. bouhhh.

Merci Valérie pour ton accueil !! Vivement les prochaines vacances…
bonne reprise à tous (et que cette pluie cesse !!).

Bistropopop
Leur page Facebook ici

5 rue de Pors Ar Villiec
29241 Locquirec

Réservation restaurant : 02 98 68 34 67

Meilleurs voeux 2018

Très bonne année à vous, qu’elle nous surprenne, nous fasse vibrer, des fous rires, un peu de larmes pour ceux qui nous manquent, et des sourires. Un peu de réflexion, de la formation et des récits pour s’ouvrir au monde, de la tendresse, crème et parfum pour se sentir beau et belle, de belles balades rien que pour le plaisir. Et puis peut-être un beau garde boue pour ma pétrolette…
Bloavez Mad !!

A Ghost Story de David Lowery

de David Lowery
Avec Casey Affleck et Rooney Mara

Une histoire d’amour entre deux jeunes gens. C et M. Tout est simple dans ce couple. L’amour est sincère et la confiance est palpable. Aucun désordre. Tout est, presque, trop bien rangé.
L’homme meurt dans un accident de voiture… juste devant la maison…

Cette maison simple et agréable, d’un gris-bleu lavé, couleur des nuages d’hiver.

 

Le fantôme de C revient. Veut il hanter cette maison où il se sentait si bien ? Un fantôme comme dans les livres, un drap blanc et deux grands trous en guise de yeux, tristes et noirs. Il retourne dans cette maison près de sa compagne en deuil. Il ne parle pas et comme tout fantôme, fait juste vaciller la lumière ou tomber les livres des étagères. Il assiste impuissant à la dépression de son amour. Mais le temps passe et laisse place à la vie. La jeune femme décide de quitter la maison.
Le fantôme ne se résout pas à quitter cette demeure. Il va être acteur des changements de locataires, et des évolutions de la société, coincé dans le temps.

 

C’est ce vide si présent, si bien filmé qui m’a mise mal à l’aise. Nous voulons tous combler les absences et cette solitude. Effacer les temps morts. Se remplir. Il y a une scène particulière… mais je n’ai pas envie de vous en dire plus.

Ce film c’est une petit bijou, comme un petit objet rare, fragile, qui doit ne pas être trop manipulé. ça rend mélancolique mais ça aide à apprécier les choses, à relativiser. Juste laisser des petits mots d’amour aux gens qu’on a tant aimés. Et penser à ceux qui nous observent, peut-être.

Je suis allée par hasard voir ce film. Pas de hasard puisque sur mon fauteuil, en lisant la presse, je découvre qu’il est le réalisateur de Les amants du Texas. (ce film m’avait bouleversée : par ici)
Depuis j’écoute en boucle Dark Rooms – I Get Overwhelmed.

Les couleurs, le son, la mélancolie, la douceur, le sens… tout me touche chez ce réalisateur. En espérant que vous puissiez le voir.

bonne soirée

En mob Peugeot Vogue sur les routes de Bretagne

La voici la petite dernière de la famille Gasoil : une 103 Peugeot Vogue de 1989 !

Les premières sorties ont été un peu chaotiques ; deux balades commencées puis mal terminées qui ont un peu refroidies notre miss. Problème de moteur ou de carbu, cette petite mob a nécessité quelques heures de révision voire remise en état.

Pour le barbu, ce fut une partie de plaisir et retour à ces premiers amours, les p’tits moteurs qui permettent de mettre les mains dans le cambouis.

Une fois les problèmes de moteur, il a fallu lui trouver des caches pour le carter, le porte bagage donné par un ami (était en trop mauvais état). Il reste encore quelques bricoles comme des pédales (sont différentes…), un guidon moins piqué, la miss veut changer aussi son rétro… bon on y va doucement mais sûrement.

Nous avons juste un souci de taille… ces vieilles mobs sont dur à démarrer !! la miss est un poids plume. Je n’y arrive pas à chaque fois non plus… Chez Petits Cubes à Quimper, ils nous ont dit que c’était normal, que les vieilles mobs c’est ainsi. Je me souviens galérer effectivement, ado, pédalant avec force, mais pas à ce point. bon on verra bien… Va-t-on pouvoir garder Madame Piiigeot. L’objectif est qu’elle puisse être autonome dans les années à venir.

Elle nous plait bien cette petite mob. Et mini-jupette y est déjà attachée ! on lui a proposé un scooter… non ! pour le moment, elle ne veut que cette sacrée machine dur à dompter. bonne journée à vous

Recette anti gaspi : omelette d’automne parfumée

Pas de gaspi à la maison… avec le barbu on est sur la même longueur d’ondes. Par souci d’économie mais aussi par principe, rien ne se perd et tout se recycle ! Cela est excitant et peut faire appel à votre créativité !
Alors comment surprendre un barbu affamé avec une recette maxi gourmande à base d’œufs ? Continuer la lecture de « Recette anti gaspi : omelette d’automne parfumée »

Ma première Harley-Davidson Experience Tour (première fois… toutoute…)

J’en menais pas large pour cette Experience Tour 2017. Je n’ai pas trop pensé au prix de la machine sous mon postérieur mais plutôt au fait de rouler avec des motards que je ne connaissais pas. Il y a toujours des kékés plutôt imprévisibles qui peuvent pour le coup me perturber, genre le motard qui ne supporte pas de rouler derrière une nana (forcément il va mettre les gaz en plein virage, et puis se calmer… tout doux kéké tout doux).
On m’avait aussi mise en garde sur l’allure du peloton, plutôt soutenue. Pas de souci de ce côté là.  Ils n’ont pas réussi à me perdre.

Pour la machine, j’ai pu essayer le 883 IRON. Que du bonheur. Une belle machine et hyper confortable. Avec mes 50 kg pas de souci pour les manœuvres, sur la 4 voies je ne me suis pas envolée non plus. Le réservoir est bien profilé (bcp mieux que sur le Street Rod 750 !! trop imposant). J’ai par contre cherché la 6ème… oups… ça par contre elle a pas aimé.
Total look dark, superbe (désolé ce sont les restes d’une groupie de Robert SMITH… on candystripe legs the spiderman comes softly through the shadow of the evening sun…).

Bon inutile de vous détailler le couple, la puissance et le temps de freinage.. etc. y’a de supers fiches techniques (que personne ne lit d’ailleurs) sur le site Harley. De toute façon, c’est comme le reste, il faut toucher la marchandise pour comparer.
Bisous mes poulets
Je remercie au passage le sauveur de la béquille qui avec courage est venu me montrer que Oui il y a bien des béquilles sur les motos. Ce moment sur la vidéo est terrible… terriblement gênant AHAAH (en même temps c’est quoi ces béquilles ???)

Une recette facile avec la Compagnie bretonne du poisson !

Tous mes amis vous le confirmeront, Jeannette elle ne cuisine pas ! ça ne rentre pas dans l’espace temps… sauf en vacances, lorsque cuisiner n’est pas une contrainte mais un plaisir.

La Conserverie Furic de Penmarc’h ne me connaît pas mais ils ont fait le pari de me faire découvrir quelques uns de leurs produits bretons ! Continuer la lecture de « Une recette facile avec la Compagnie bretonne du poisson ! »

Les p’tites mobs de la 15ème ronde des Tasses

Au mois de juin dernier a eu lieu la 15ème ronde des tasses à Quimper. Cette balade organisée par l’association BLBC (Bol Lunettes et Blouson de cuir) a séduit plus d’une centaine de mobs. Continuer la lecture de « Les p’tites mobs de la 15ème ronde des Tasses »

De l’eau et du goudron

Bastien et moi après la course devant l’ePoh

Si je ne suis pas à respirer les pots d’échappement de mes amis motards, je m’abreuve d’eau de mer. La mer, l’eau, l’océan, là j’y suis bien. Pas sur une serviette à me faire belle, non non dedans, dehors ou à côté de l’eau.
J’ai voulu me faire peur héhé j’adore en montant (mais avec un navigateur averti) sur l’EpOh, un dériveur made in Bretagne, conçu par le sympathique Yannick d’Armancourt. Très fun ce skiff, je parle ici de cette aventure. J’ai adoré la vitesse et la sensation de glisse.

A votre tour de le tester (toutes les adresses sur le site de l’EpOh).