Les auberges de jeunesse sont-ils réservées qu’aux jeunes ?

JO&JOE Hossegor a la réponse

Grand départ avec ma Guzzi Milano

Début juin, une envie pressante de prendre Roberto par le bras et de partir hors des frontières bretonnes.
Je ne sais pas quelle mouche m’a piquée. sachant que je n’avais jamais quitté mon Finistère seule en moto.
Au début l’homme ne me prenait pas trop au sérieux. La panique l’a envahi quand une semaine avant de partir, j’étais toujours décidée. Je ris doucement (il ne m’en voudra pas) quand je revois sa tête me demandant « et comment tu vas faire pour… » « tu as pensé à … » moi lui répondre « chais pas… ».
Le monde ne tournait plus rond ! il devenait fou.
Me voilà partie. l’homme est inquiet mais il comprend. Arrivée à Hossegor le lendemain. Plutôt fatiguée par les bouchons de Bordeaux, les orages, et ses gants qui collent au péage !! mais tellement heureuse avec Roberto on formait un duo de choc. Cette machine m’attendait c’est sûr.

Quimper-Hossegor – contente d’être arrivée avec ma Guzzi MILANO 750
Jo&Joe Hossegor @jo&joe

Maison landaise à deux pas de la mer

Je n’avais rien réservé pour mon arrivée. ne sachant pas où j’allais arriver en fait. Je regarde sur le portable. tiens une auberge de jeunesse sympa, vu à la télé dans l’émission La Maison France 5. Son nom est plutôt rigolo : JO&JOE
J’hésite.
Dans le mot auberge de jeunesse il y a jeunesse.
Après tout, après avoir traversé la France saine et sauve, est-ce qu’un vent (non madame après 35 ans on accepte pas les seniors) pouvait bien m’atteindre ?
Are you talking to me ? Savent-ils que j’ai environ 30 ans dans ma tête… (20 parfois à partir de 4 Sex on the beach).
Le prix est surtout alléchant. n’ayant pas tout… enfin rien prévu en fait… etc… désolé je suis geek, pas comptable.

Dortoir de filles – impec – propre et très pratique (rideau occultant/prises USB)

Le coton tige dans le nez pour le test, me voilà au chaud dans le dortoir réservé aux filles (il existe des chambres individuelles). le bonheur. l’endroit est extra, coloré, joyeux, ma voisine adorable. Elle est d’une grande gentillesse. elle ressemble à ma lolita. je ne pouvais pas rêver mieux. Et comme la vie est bien faite, elle adore la moto. partage cette passion avec son père depuis toute petite. Elle fait partie du moto club de Pecquencourt. un grand salon de la moto a lieu tous les ans (une idée de vacances 😉

T’es pas jeune, pas surfeuse, qu’importe !


L’auberge JO&JOE est quand même unique ! à 5 min de la plage, tu peux aller surfer ou accéder rapidement au centre ville. Un superbe bar paillote, des burgers délicieux, des gros poufs pour glander, des DJ set. impect pour les générations Y Z !. Certains un peu surpris de me voir là (tous n’ont pas un esprit routard et passe leur été dans les canapés aux frais de papa maman. La jeunesse ne fait pas le jeune).
J’ai super bien dormi (très important quand même !).
Merci à l’ensemble du staff pour leur accueil et nos discussions sur les sirènes et les tritons. Ma moto a été bien gardée sur le parking privé (même si j’ai pu comprendre avec le boss qu’il n’était pas trop branché moto. ça arrive ce n’est pas un défaut- je me force à l’écrire je suis dans la com aahaa).

Soleil Moto Juillet Bonheur

La Bretagne n’est pas la destination favorite du Gouvernement pour leurs vacances. Malgré la visite de Monsieur le Président à Quimper, nos ministres ne se sont pas rués chez Marie Cath, pour manger la fameuse kouign à la Nutella. Que la Bretagne ne soit pas « vendeuse » ce n’est pas grave. Je pense que cela nous arrange. Et encore je dis des bêtises, elle se vend très bien notre région, aux personnes qui recherchent de l’authenticité.

Nos côtes découpés, nos étendus de vert et cet air iodé en pleine figure, ça bouscule effectivement les plus fragiles. Mais lorsque le temps s’éclaircie rapidement, le paradis c’est ici.

Le mois de juillet fut exceptionnel. On l’avoue ça n’arrive pas tous les ans. Euhh ça faisait même longtemps 😀
Playa, surf, Moto, apéro saucisses et BBQ ! la belle vie. Batterie rechargée au sens propre et figuré, c’est dans la Baie d’Audierne que les Rusty Heads ont trainé leurs pistons !! Entre St Guénolé et Audierne, nous avons tourné, sans se lasser de ces paysages préservés.

Voici une petite vidéo remplie de bleu et de bonne humeur entre motards

Je vous souhaite un bel été. Il reste encore de bons moments à passer.
Bye Bye mes jeannetons !

Un Harley Break à Locquirec

locquirec-hotel12

A Locquirec que sont mes racines et mon cœur, mes premiers feux sur la plage, mes premiers plongeons du quai, mes premières bêtises, mes premières vacances en camping. J’ai mis plusieurs années à y retourner à cause de souvenirs douloureux. Il fallait bien que je passe ce cap en laissant de côté nostalgie et mélancolie. Continuer la lecture de « Un Harley Break à Locquirec »

Inge Stoll un destin tragique


Inge Stoll de son vrai nom Ingeborg Stoll-Laforge est née en 1930 en Allemagne.
Inge Stolle est un symbole. En 1954, elle est la première femme à participer à la compétition Tourist Trophy à l’île de Man (course de moto) avec Jacques Drion, en side. Continuer la lecture de « Inge Stoll un destin tragique »

Le regard de Dane Rowe



Je vous présente Dane Rowe. Je remercie Daniel pour m’avoir fait remarquer sa photo dans ma liste de bikeuses (post prédédent).
Dane Rowe, dans les années 70, participait aux courses de side car.
Elle est anglaise et belle. Personne ne reste indifférent face à cette femme aux yeux revolver. Daniel me raconte qu’elle aimait provoquer par sa beauté ses concurrents. Lors des courses, elle levait la jambe après avoir réussi à doubler son adversaire (un bon doigt d’honneur en quelque sorte).
Les coéquipiers sont appelés des singes. Imaginez la belle se déhancher. Ce devait être un beau spectacle.

Elle a été la coéquipière de Bill Cobson et de Rudi Kurth, devenu son conjoint. Rudi Kurth, suisse, est d’ailleurs un champion. Il est aussi un expert en conception et réalisation de bolide (un peu comme notre fameux Burt Munro). D’ailleurs, lançons un appel : un film à réaliser sur la belle Dane Rowe.

Ils participèrent à la Tourist Trophy de l’Ile de Man (Angleterre). Cette course est connu mondialement et beaucoup y ont laissé des plumes. Alors beaucoup de risques et d’adrénaline pour ces participants. Cette femme n’avait pas peur de prendre des risques. Chapeau Madame.
Bonne journée