Du Dirt Track en Bretagne !

Le 30 juin 2017, le spécialiste Yann Le Douche de Breizh Coast Kustoms, concepteur et passionné de courses, présentait lors de sa soirée événement son Dirt Tracker fraichement sorti des ateliers de pointures comme KCP Designs, Fifties and More, et l’Atelier du Graveur, etc.

Il me donne l’occasion d’en parler et de creuser un peu en toute modestie cette discipline bien rock’n’roll.

Les courses de moto sur piste existent depuis belle lurette. Je suis de la génération Motobécane et Moto cross, sport extrême très présent en nord Finistère (et ailleurs) dans les années 90 ! Préférant les épingles à nourrice (UK) que les aigles dans le dos (US), les termes Dirt Track ou Flat Track sont inconnus dans mon jargon.

Avant tout, y a t-il une différence entre le Dirt Track et le Flat Track ? non, le Dirt track est le terme employé aux Etats-Unis.

Dirt track racing ? C’est une course de moto sur piste ovale en terre, avec pour technique de pilotage la glisse, en frein arrière et à moteur, les pilotes sont équipés d’une semelle en acier. Les courses de Flat Track offre un show excitant pour le public aux gradins, grâce aux looks des machines ainsi qu’à la façon de piloter ces dernières. Cela a donné naissance à des machines sport avec moteur Harley comme la dernière née de BC Kustoms (les caractéristiques du moteur Harley d’après ce que j’ai pu comprendre sont bien adaptées à ce type de pilotage).

Flat track racing support party le 30 juin 2017

Yann Le Douche : « Le Flat-track est la discipline la plus ancienne du sport motocycliste. Les concurrents s’affrontent sur une piste ovale en terre battue (montés) sur des motos un peu particulières. Ce sont de vraies machines de course, dérivées de moto de série ou de cross, et dépourvues de freins avant. Malgré les risques que prennent les participants, le flat track, ou dirt-track, est réputé pour être très formateur pour les autres pratiques sportives sur moto. »

Une présentation à Quimper de la discipline réussie ! Chez son ami Steven, restaurant Le Saint Mathieu à Quimper, la vedette alias Hooligan Tracker se faisait discrète voire timide dans un coin près du zinc. La belle brillait et préservait ses belles finitions avant sa participation à la course du festival anglais DIRTQUAKE, les 7, 8 et 9 juillet 2017, à King’s Lynn, pour la Hooligan racing.

Hooligan Flat tracker de Breizh Coast Kustoms

Le DIRTQUAKE Festival :
« J’ai toujours voulu faire une course en tant que pilote (professionnel). Je fais les choses sérieusement, j’ai monté moi-même une belle machine de course qui peut gagner et j’ai démarché les sponsors. Mais je ne me prends pas au sérieux, je n’attends pas de victoire. J’attends de me retrouver sur la même grille de départ que des quadruples champions du monde comme Carl Fogarty !»

Christophe de KCP Designs (à gauche) et Yann de Breizh Coast Kustoms (à droite)

Le projet en Pays de Cornouaille
BC Kustoms a un beau projet qui tient la route ! Ouvrir une piste ovale en Cornouaille et faire découvrir ce sport aux amateurs et passionnés de la région, et pourquoi pas faire rayonner ce site au delà de la Bretagne. Belle initiative qui j’espère sera soutenue par les collectivités locales… A suivre

Si vous souhaitez des renseignements plus techniques sur la conception du Flat Track de BC Kustoms, n’hésitez pas à le contacter par ici. Suivez cette aventure en Cornouaille pour un beau projet moto.

En le remerciant pour l’invitation, et de m’avoir permise de poser ma carcasse sur cette belle conception.

la jupette sur le Flat Tracker !! niak niak

 

Essai Harley-Davidson STREET ROD 2017

La Street Rod est toute nouvelle. Petite sœur de la Harley-Davidson Street, la Street Rod est arrivée au mois de mai à la concession Cornouaille Moto à Quimper. Les essais sont ouverts. Et c’est avec excitation (et un peu d’appréhension) que j’ai accepté ce premier essai … provenant non pas de la concession mais de mon barbu.

Soucieux de mon confort et conscient qu’un jour l’envie de changer de moto arrive, il eut la bonne idée de m’inscrire. Je lui souffle un « t’es sûr », il me répond « Essaie !! ».

L’essai est assez rapide mais les formalités sont plutôt simples donc No Stress Jupette. Le parcours est sympa et varié avec quelques courbes et double voies.

La Street Rod, les +
– Première sensation de légèreté en comparaison avec mon sportster de 98..
– Facile à manier (après mettre trompée de route, manœuvre facile),
– Cadran, commandes… clignotants, assise, bulle avant agréables,
– Bonne tenue de route, je me suis sentie à l’aise assez vite malgré mon gabarit. Dans les courbes, face au vent ou dans les ronds points très agréable.

Les –
– Le pot d’échappement frotte au mollet à l’arrêt… ça chauffe un peu ou je rêve !! je pense qu’elle était un peu haute pour moi,
– La forme du guidon plat et large, je le mets dans les points négatifs car elle oblige à se pencher. J’aurais pu le mettre dans le positif car j’ai bien aimé cette tenue Sport !!! juste que c’est une habitude de tenue : genoux plus hauts, buste plus en avant… Mais je valide,
– 6 vitesses. Je ne vois pas pourquoi en mettre autant sur ce modèle plutôt adapté pour la ville et des courts et moyens trajets. Une boîte de 5 suffisant,
– Le réservoir.. je l’ai trouvé un peu trop large. Mais bon c’est un détail,
– Le son du moteur (mais il parait que c’est normal…).

Et pour conclure, je n’ai pas trouvé le point mort… Pas faute d’avoir insisté et d’avoir gardé un calme olympien.. mystère. Pour la couleur, je pense que le noir n’est pas forcément la couleur qui doit mieux lui aller.

Résultat des courses : je pense que l’on peut vite s’attacher à ce modèle avec son petit look un peu sport ! Elle pourrait attirer les jeunes loulous et les filles soucieuses du poids de la machine. Un bel essai ! 

 

C’est qui le patron de la Maison Jaune ?!

Vous avez déjà rêvé de passer de l’autre côté du comptoir ?
Se glisser dans la peau d’un populaire tenancier d’un pub breton, repère de flibustiers, respecté de sa fidèle clientèle. A Locmaria, dans le plus vieux quartier de Quimper, NDMAC a créé un lieu atypique appelé La Maison Jaune. Inutile de passer de l’autre côté du zinc, des tables tireuses de bières sont à ta disposition.
Découvre la MJ sur macornouaille.fr

Valérie, une mam’zelle b. se dévoile

DSCF0842Valérie partage parfois la selle d’une Harley Breakout, avec son amoureux, pour de belles balades entre Brest et Quimper. Je ne l’ai pas rencontrée grâce à la moto mais avec Mam’zelle breizh déballe, Continuer la lecture de « Valérie, une mam’zelle b. se dévoile »

Le Mam’stagram la mode n’a plus besoin de blog !


mamzelle_breizh_deballe_intagram2Pour vous la mode ça se passe où ? dans les magazines ? vous avez raison mais vous manquez un rendez-vous incontournable. Continuer la lecture de « Le Mam’stagram la mode n’a plus besoin de blog ! »

JonOne à Quimper par Ma Première Galerie

DSCF8798

Samedi dernier, 4 mars, j’ai sauté dans mon futal et couru découvrir le célèbre graffeur et artiste JonOne invité par Ma Première Galerie et l’association Trust In My Art. Continuer la lecture de « JonOne à Quimper par Ma Première Galerie »

L’Ecole/Trust In My Art

Phoaick
Phoaick

tima5

Trust In My Art a rassemblé des artistes comme AVERI, OTAR, Mr Aches, Phoaick, AVERI, HOZ, Keurly, Pépé Berretto, SRAM (SEMAR…), et Yannick Michelet pour la réalisation d’une fresque route de Brest à Quimper, sur les murs de l’ancienne école Saint Corentin. Continuer la lecture de « L’Ecole/Trust In My Art »

accessoires, sacoche, selle cuir pour ta motorcyclaïte

leatheroneachtains_masque1

La première fois que j’ai aperçu Loïc habillé comme un cowboy, j’ai pensé qu’il s’était fait livrer une tenue en chronopost par Buffalo Bill. Continuer la lecture de « accessoires, sacoche, selle cuir pour ta motorcyclaïte »

Belles Quimpéroises ! charmant calendrier par Fanny Courtay de Studio F.

IMG_3989-2

Anne-Claire Continuer la lecture de « Belles Quimpéroises ! charmant calendrier par Fanny Courtay de Studio F. »